Onglet Actus
  • Service civique La Casa

  • Noelies 2018

  • Jeûne pour le climat

  • Communiqué sur le GCO

  • Action cadeau de Noël


     

    Ce Noël, optez pour un cadeau qui ait vraiment du sens… Offrez un don !

    Le service Mission de l’UEPAL propose deux projets à soutenir :

     

    Soutien d’un accueil périscolaire à Madagascar

    madagascar_orphelinat_defapC’est garantir aux enfants bénéficiaires un repas chaud par jour, une aide aux devoirs et un apprentissage du français pour accéder à des études secondaires et supérieures, et surtout un espace pour sortir de la misère.

    L’accueil périscolaire des sœurs de Mamré se trouve dans un quartier populaire de Tananarive, capitale de Madagascar.

     

    Avec 25 €, vous servez 125 repas aux enfants de Mamré.

    Avec 50 € vous servez 250 repas aux enfants de Mamré.

    Avec 100 € vous servez 500 repas aux enfants de Mamré

     


    bouton-don-gauche

     

     


    Accompagnez les orphelins du Sida en Tanzanie

     

    photo_tanzanie_bdEn Tanzanie, au moins 1,5 million de personnes sont infectées du VIH, et 80 000 en meurent chaque année. Des médicaments gratuits sont pourtant disponibles dans tout le pays.

    C’est pourquoi l’Eglise morave s’est engagée dans la prévention, le traitement des malades et l‘accompagnement des orphelins. La lutte contre la stigmatisation et la discrimination des personnes séropositives au sein de la société est une autre pierre angulaire de leur action.

    Afin de continuer à promouvoir leurs efforts, et pour développer les connaissances de la population sur la maladie et ses voies d’infection, nous avons besoin de vos dons.

     

    Pour ce projet, nous travaillons avec notre partenaire Mission 21

    En 2019, nos projets en Tanzanie consisteront en :

    • 12 campagnes d’éducation sur les marchés et dans les écoles

    • 30 groupes d’entraide dans les paroisses locales

    • 20 groupes de soutien dans les écoles, lycées et les écoles professionnelles

    • Mise en place d’une assurance maladie pour les personnes atteintes du VIH

    • Soutien aux orphelins séropositifs et à leurs familles

    • Coordination des réseaux de prévention nationaux et internationaux

     

    bouton-don-gauche

     

    Vous souhaitez effectuer un don pour l’un de vos proches ?

    C’est simple. Vous faites un don en précisant le projet à soutenir.

    Vous recevrez une carte à offrir à votre proche, l’informant du projet qu’il a (sans le savoir) soutenu !

    Dans 6 mois, vous recevrez, ainsi que votre proche, des informations sur l’évolution du projet.

    BoBon à savoir : nous vous ferons également parvenir un reçu fiscal.

     

    Votre don est déductible des impôts à hauteur de 66%.

    Ex : si vous êtes imposable, un don de 50 € ne vous coûtera en réalité que 16,65 €.



     

    Je donne !

    - Par chèque à l’ordre de l’Entraide et solidarité protestantes missionnaires, à renvoyer à l’adresse ci-dessous après avoir renseigné le formulaire ici

     

    - En ligne, par la plateforme helloasso.com. Helloasso offre aux associations une plateforme de paiement en ligne entièrement sécurisée. Ils proposent aux donateurs un pourboire que vous pouvez tout à fait modifier ou supprimer au moment de votre don.

    -(-

     

    Contact

    Service Mission de l’UEPAL

    1 bis quai Saint Thomas, 67081 Strasbourg cedex

    03 88 25 90 30 ou // mission@uepal.fr

     

     

    -->
  • Lancement de la radio RCF

  • Communiqué commun suite attentat perpétré en Egypte

    perpétré en Egypte le 2 novembre 2018 

     

     

    « Nous voulons adresser toute notre compassion, notre solidarité et nos prières aux familles et aux chrétiens égyptiens touchés par le nouvel attentat qui a fait vendredi dernier sept victimes et de nombreux blessés au sein de la communauté copte. Le fanatisme et l’extrémisme meurtrier du soit disant Etat islamique ont encore une fois visé des chrétiens de la province d’al-Minya alors qu’ils se rendaient en pèlerinage au monastère d’Anba Samuel.

    Cet acte horrible nous révolte et nous engage à soutenir toutes les initiatives visant à la paix et à l’égalité entre les communautés religieuses d’Egypte. Ainsi nous nous réjouissons de la conférence pour la paix qui s’est tenue au Mont Sinaï les 18 et 19 Octobre derniers et qui a réuni les différentes autorités civiles et religieuses du pays autour du thème Ici nous prions ensemble.

    C’est dans cette lutte pour la tolérance et dans l’espérance de la victoire de la vie sur les forces de mort que nous encourageons nos frères et nos sœurs d’Egypte à garder courage et confiance. »



    M. François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France

    Mme Emmanuelle Seyboldt, présidente du Conseil national de l'Église protestante unie de France

    M. Christian Albecker, président de l’Union des Eglises Protestantes d’Alsace et de Lorraine

    M. Joël Dautheville, président du DEFAP, service protestant de Mission

    M. Albert Huber, président de l’Action Chrétienne en Orient

    Le 7 novembre 2018

    Contact : Mathieu Busch,

    Pasteur et directeur de l’Action Chrétienne en Orient

    7 rue du Général Offenstein

    67100 STRASBOURG

    03 88 40 27 98

     

    -->
  • Quatre nouveaux pasteurs à l'UEPAL

    L’ordination, parfois appelée « reconnaissance de ministère », signifie que le pasteur ne s’appartient pas à lui-même ni à la paroisse qu’il dessert, mais qu’il est au service de toute l’Église. À l’engagement individuel de l’ordinand, répond l’engagement collectif de l’Église qui lui reconnaît un rôle particulier, la prédication et l’administration des sacrements, au sein de la communauté.

    Le pasteur manifeste devant l’Eglise qu’il répond à l’appel de Dieu, dans le même temps que l’Eglise reconnaît cet appel de Dieu en direction du pasteur.

     

    Pour l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine, ce dernier point est fondamental : un pasteur ne peut pas s’autoproclamer pasteur. Il est pasteur parce que la communauté le reconnaît et l’appelle à ces fonctions. C’est cet appel qui est adressé ce dimanche 21 octobre à Rita Cresswell, Sophie Fauroux, Élise Frohn et Jean-Philippe Lepelletier.

     

    À cette occasion, toute la communauté de l’Église est en fête et se réjouit d’accueillir tous ceux qui, de près ou de loin, viennent partager ce moment de joie.

     

    Faites connaissance avec les quatre nouveaux pasteurs !

     

     

    cresswell_ritaRita Cresswell

    Pasteure à Brumath

     

    Née en 1972 à Nice, j’ai beaucoup déménagé à cause de la profession de mon père. J’ai eu du mal à trouver ce que je voulais faire dans ma vie, je passe ainsi le diplôme de visiteur médical puis celui de statistique et traitement informatique des données et décide d’aller à Paris pour trouver du travail plus facilement. Là, je travaille pendant 10 ans dans l’événementiel. C’est en  2008 que je comprends que je suis appelée ailleurs… je quitte mon emploi en 2010 et débute des études de théologie à la faculté de Paris. En 2014, je choisis de revenir vivre en Alsace et je me tourne alors vers l’UEPAL. J’ai été envoyée sur le consistoire de Barr où Anne Trosino-Westphal m’a beaucoup appris. Puis j’ai fait mon vicariat accompagné dans la paroisse de Schwindratzheim avec Christian Uhri. Je suis actuellement pasteure sur le consistoire de Brumath, rattachée à Brumath. Je suis mariée à Simon Cresswell, nous avons quatre cochons d’Inde...

     

     

     

     

    fauroux_sophieSophie Fauroux

    Pasteure à Strasbourg - La Résu

     

    Je suis arrivée en Alsace, il y a 25 ans.  Mes cinq enfants y ont grandi, étudié et choisi un métier, même s’ils n’y résident plus. J’ai pu continuer à me former en théologie à l’Université de Strasbourg et me suis investie dans des associations auprès de personnes en précarité. Le souhait d’un travail qui ait du sens m’a poussée à accepter une mission dans l’Eglise catholique. Mais je portais aussi le désir d’une vie proche des habitants d’un quartier et d’une communauté chrétienne. D’où mon engagement en janvier 2015 à l’association la RESU, située dans la Cité du Neuhof, à côté de la paroisse de la Résurrection. Il m’a fallu toute une vie pour accepter l’idée d’une vocation pastorale et y répondre en liberté. Merci à Dieu pour son amour et sa patience.

     

     

     

     

     

    frohn_eliseÉlise Frohn

    Pasteure du consistoire de Schwindratzheim

     

    J’ai 26 ans et ai grandi à Hunspach. Je suis passée par l’école du dimanche, le catéchisme et le groupe de jeunes, d’abord participante puis animatrice. Je suis toujours engagée dans l’animation jeunesse puisque je suis en train de faire mon BAFD, que je dirige des séjours et que je suis engagée aux EUL. J’ai un bac technologique hôtelier et je suis passée par la théologie protestante à Strasbourg. Je suis mariée avec Frédéric Frohn qui est pasteur. J’ai fait mon stage accompagné à Pfaffenhoffen auprès du pasteur Marc-Etienne Berron. J’étais ensuite un stage au foyer le Freihof à Wangen et depuis un an je suis pasteure du consistoire du Schwindratzheim.







    lepelletier_jean-philippeJean-Philippe Lepelletier

    Pasteur à Sainte-Marie-aux-Mines

     

    Né le 19 novembre 1986 à Ingwiller, d’un pasteur et d’une professeure de français, j’ai passé les premières années de ma vie à Diemeringen, avant de déménager pour Graffenstaden où mon père a été nommé pasteur en 1993. Après un bac L au Gymnase Jean Sturm et deux ans en faculté d’histoire, je me suis dirigé vers les bancs de la faculté de théologie protestante. Entre ma licence et son master, j’ai travaillé à l’Alliance Biblique Française, sur le projet ZeBible, en tant que rédacteur-correcteur pour les notes explicatives. Après mon Master et différentes suffragances, je me suis lancé dans l’aventure pastorale. J’ai fait mon vicariat à la paroisse réformée du Bouclier auprès de Pierre Magne de la Croix. Après un stage à la Centrale de littérature chrétienne francophone, j’ai été placé en autonomie à la paroisse protestante de la vallée de Sainte Marie aux Mines en septembre 2017. J’y partage depuis ma vie avec ma femme Camille et nos deux chats, Socrate et Bergamote.

     

     

     

     

    -->
  • Le temps de la Création

  • Conseil de la Fédération luthérienne mondiale

Dialogue avec le judaïsme

Envoyer Imprimer PDF

La commission de dialogue avec le judaïsme

En 2005, à l'occasion de la célébration du 60e anniversaire de la libération du camp d'extermination d'Auschwitz, l'Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL) a décidé de mettre en place une commission spécifique chargée du dialogue avec le judaïsme.

Cette initiative a été fortement encouragée par les responsables des amitiés judéo-chrétiennes d'Alsace.

Dimanche d'éveil au judaïsme : cliquez-ici.

 

La CPDJ s'est donné trois orientations :

 

Un travail de mémoire et un devoir de vigilance

L'actualité se charge de nous rappeler l'importance de ce travail pédagogique à l'heure des profanations de cimetières israélites ou d'interventions d'hommes politiques. Il est de la responsabilité des Églises chrétiennes et particulièrement des Églises protestantes de faire un effort important de pédagogie auprès des membres de nos communautés : information sur le judaïsme, participation à la sensibilisation au "dimanche du judaïsme", échanges d'information entre les différents acteurs du dialogue avec le judaïsme, etc.
À cette fin, la commission travaillera en étroite collaboration avec les services de nos Églises susceptibles de soutenir son action (service de catéchèse, aumôneries, etc.).

 

Le développement de synergies nouvelles

Diverses structures existent déjà dans notre région. Elles ont chacune une spécificité et une histoire qui leur est propre. À titre d'exemple, à Mulhouse, deux associations de dialogue avec le judaïsme collaborent étroitement : l'Amitié Judéo-Chrétienne de Mulhouse qui fait partie d'un réseau national et Bible et Culture, née de la collaboration des paroisses catholiques et protestantes de la ville avec le consistoire israélite de Mulhouse.
Cette réalité existe dans bien d'autres lieux de nos Églises, la commission constituera une plate forme d'échange entre ces différentes structures.

 

  • Elle collaborera étroitement avec ses homologues catholiques de Metz et Strasbourg (Commission diocésaine chargée des relations avec le Judaïsme) ainsi qu'avec la commission ad hoc de la Fédération Protestante de France (Commission des relations de la FPF avec le judaïsme).
  • Elle aura pour tâche de relayer dans notre région les initiatives prises au niveau national ou international.
  • Elle informera les paroisses et tous les lieux d'Église des activités des associations déjà citées ; elle encouragera la création de structures locales partout où en existe la possibilité.
  • Elle assurera la relation entre les sites internet de chacune des structures de dialogue ainsi qu'entre les sites des Églises protestantes et le site du judaïsme d'Alsace et de Lorraine.

 

La réflexion théologique

S'appuyant sur les lieux d'élaboration de la pensée talmudique, les travaux des facultés de théologie strasbourgeoises, ainsi que sur la production scientifique propre au christianisme ou au judaïsme, la commission se saisira de toutes les questions d'ordre théologique qui lui sembleront pertinentes dans le cadre du dialogue.
Elle pourra également répondre à l'interpellation des instances de nos Églises ou des paroisses sur des questions précises (par ex. mariages mixtes, questions liturgiques, etc.).
Elle inscrira son action dans le cadre plus général du dialogue interreligieux ou œcuménique, se faisant le partenaire des structures déjà existantes ou futures.

 

Quelques actions

  • Pour faire le point, en interne, sur quelques questions essentielles, la CPDJ a rédigé une charte qui comprend 4 points de réflexions : Préambule (à propos du dialogue) ; la liberté de conscience ; la Sola scriptura ; la question du salut.
  • Sur la base des fiches d'information "Ce que chacun doit savoir du judaïsme", publiées jadis par "Étude et Judaïsme" (B. Chavannes), quelques membres de la commission ont rédigé un ouvrage de synthèse qui passe en revue des questions aussi diverses que l'antisémitisme chrétien, la piété juive, ou encore le sionisme et la place de la femme. Autant d'éléments indispensables à l'instauration d'un dialogue interreligieux.
    Th. Legrand (éd.) [en collaboration avec B. Chavannes, G. Janus], En dialogue avec le judaïsme. Ce que chacun doit savoir du judaïsme, Lyon, Olivétan, 2012, 176 pages.
  • La commission organise chaque année une rencontre avec un ou des représentants du judaïsme alsacien (spécialiste du judaïsme, rabbin, représentant de communautés juives, etc.) et des personnes engagées dans le dialogue interreligieux.
  • La commission a mis en place un module de formation à destination des paroisses protestantes de l'UEPAL. Objectif : offrir une journée de formation au judaïsme pour les personnes engagées dans notre Église (conseillers presbytéraux, catéchètes, formateurs, etc.).

 

Les membres de la commission :

Jérôme Batoula, Élisabeth Hertzog-Defer, Dorah Husselstein, Thierry Legrand (président), Danielle Mathieu-Baranoff, Fabienne Rubach, Denise Schmitt, Théodore Stussi, Suzanne Walter, Marc Zillhardt.
Membres invités : Bernard Senelle (Commission diocésaine chargée des relations avec le judaïsme), Christian Krieger.

 

Contact: Thierry Legrand - CPDJ

 

Liens :

Amitié Judéo-Chrétienne de France
Comité interreligieux de la Région Alsace
Au service des relations entre Juifs et Chrétiens en Alsace
Communion d'Églises Protestantes en Europe (CEPE)

Campus numérique juif

"Église et Israël", contribution aux dialogues judéo-chrétiens

 

 
UEPAL Église et société Interreligieux Judaïsme