Onglet Actus
  • Culte XXL au Zénith

  • Fête chorale transfrontalière

  • 1918, le centenaire

  • Introduction Israël/Palestine

  • CEPE

    Les travaux de l’Assemblée générale de la CEPE s’achèvent mardi 18 septembre à Bâle

    L’Assemblée a définitivement adopté le texte doctrinal sur la compréhension protestante de la communion ecclésiale, ainsi que les textes sur la pluralité religieuse en Europe, la théologie de la diaspora et l’éthique de la médecine reproductive.

     

    Un culte solennel a été célébré dimanche en la cathédrale de Bâle. La prédication du Président Gottfried Locher a porté sur la Béatitude « Heureux ceux qui procurent (fabriquent !) la paix », appliqué au contexte européen actuel. L’assemblée a fait l’expérience étonnante d’une liturgie « yodlée », dans la grande tradition des Alpes suisses ! Durant cette célébration eucharistique a été signée solennellement, entre le président de la CEPE et le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, une déclaration d’intention engageant les deux parties à ouvrir un dialogue officiel sur l’Église et la communion ecclésiale. Ce dialogue représente une grande nouveauté, dans la mesure où jusque-là le Vatican n’ouvrait de dialogue qu’avec les grandes communions confessionnelles mondiales (luthérienne, réformée, méthodiste,…). Ce dialogue est une reconnaissance de l’intérêt et de la pertinence du modèle œcuménique pratiqué par la CEPE, sur la base de la Concorde de Leuenberg : nous pouvons être en pleine communion malgré nos différences d’organisation, de piété, de positons éthiques. Il s’agit, sur la base d’un accord sur l’essentiel – la foi en Christ ressuscité – d’accepter une « diversité réconciliée » ou un « consensus différencié ».

     

    L’Assemblée a également élu son nouveau conseil de 13 membres, en responsabilité jusqu’à la prochaine Assemblée générale dans 6 ans. Christian Albecker a été élu au Conseil, avec pour suppléante Agnès von Kirchbach, pasteure dans l’EPUdF. La première réunion du Conseil a eu lieu dans la salle du Concile, où les cardinaux se réunissaient durant le Concile de Bâle.

     

     

     

    180814_cepe-1

     

    190814_cepe-2

     

    180918_cepe-3

     

    180918_cepe-5

     

    180918_cepe-6

     

    180918_cepe-4-

     

     

    © UEPAL / Christian Albecker

     

    Publié le 18/09/2018

     

    -->
  • Quand la musique fait impression

  • Le temps de la Création

  • Conseil de la Fédération luthérienne mondiale

  • La religion à l'école

  • Rendez-vous avec les religions

Projet MOSAIC

Envoyer Imprimer PDF

 

Projet national initié par la Fédération Protestante de France, le projet MOSAIC, vise à tisser des liens avec les multiples communautés et Églises issues de l'immigration...

 

Des dizaines de communautés et d'Eglises « protestantes » (sans que l'on ne sache toujours ce que ce signifiant recouvre exactement) ont vu le jour en France ces quinze dernières années, remodelant le paysage protestant : luthériens malgaches, méthodistes coréens et cambodgiens, presbytériens camerounais, évangéliques congolais, pentecôtistes ghanéens, nigérians ou angolais...

 

Dans certains cas, ces communautés sont hébergées par des paroisses de l'UEPAL et y célèbrent leurs cultes, mais sans être, le plus souvent, intégrées dans la vie de ces paroisses.

 

Le souhaitent-elles ? Nos paroisses le souhaitent-elles ? Telles sont les questions posées par le projet MOSAIC.

 

D'autres questions concernent plus fondamentalement la référence à l'identité protestante : quelle vision ecclésiologique et théologique inspire ces communautés ? Comment les pasteurs de ces communautés (auto proclamés quelquefois) sont-ils formés ? De quelles institutions tirent-ils leur autorité ? Qui définit les règles d'accueil de ces communautés dans nos paroisses ? Comment faire face aux différences culturelles ? Le pentecôtisme peut-il être qualifié de « protestant ».

 

Plusieurs réunions entre des responsables de l'UEPAL et de la faculté de théologie protestante ont eu lieu en Alsace avec ces communautés multiples, en vue simplement, de mieux se connaître.

 

 

Liens

Fédération protestante de France


Article paru dans Le Messager, hebdo protestant d'Alsace et de Moselle