Envoyer Imprimer PDF

 

Nom de Dieu !
26 février 2010

- Le fils : Nom de Dieu, nom de Dieu !
- Le Père Lamorale : Non mais, tu as fini ! Tu penses à ce que tu dis ?
- C'était juste pour t'énerver... Aujourd'hui, « nom de Dieu », c'est passé de mode.
- Merci de me tenir au courant, je connais votre panoplie de vulgarités. Mais si tu l'as juste dit pour voir comment je réagirai, c'est de la malfaisance. Avec ce juron, tu impliques Dieu. Tu l'utilises !

 

- Je l'utilise ! Comme si on pouvait utiliser le nom de Dieu pour ses petites affaires personnelles. Ce n’est quand même pas de la magie.
- Détrompe-toi. Il y a énormément de gens qui recourent à la magie, bien plus que tu ne l'imagines. Pour leurs vengeances personnelles, par exemple.
- La fille s'en mêle : Va savoir, papa, si dans tes prières, tu ne veux pas aussi régler tes affaires à bon compte...
- Le fils : Quand tu demandes à Dieu de solutionner ton problème, ce n'est pas utiliser son nom ?
- Le Père Lamorale : Au moins, je ne fais de tort à personne.
- La fille : C’est à voir... Tu es souvent grossier quand tu parles de ceux qui t'énervent. Tu leur en veux, tu jures... On sent bien que c'est ton envie de petite vengeance secrète qui s'exprime. Et le fait de ne pas prononcer le nom de Dieu n'y change rien. Tu l’impliques forcément si tu es croyant. Tout ce que tu penses et dis, tu le fais au nom de Dieu.
- Le fils : Et toutes les religions qui ont utilisé le nom de Dieu pour se faire la guerre, pour des raisons politiques ? Tout le mal qu'on peut faire en le justifiant « au nom de Dieu » ?
Le Père Lamorale : C’est bon, vous avez raison, les enfants. On ne peut pas utiliser le nom de Dieu dans son propre intérêt, de quelque façon que ce soit, ni pour justifier un quelconque pouvoir sur les autres.
La fille : D'accord. Mais dans ce cas, on est tous logés à la même enseigne, nous et toi.
Le Père Lamorale : OK.  Alors vous, vous ne jurez plus avec le « nom de Dieu ». Moi, je réfléchis à ce que je demande dans mes prières « au nom de Dieu ». Et vous et moi, on ne se provoque plus juste pour nous énerver.
Eric Schiffer

 

 

 
UEPAL Croire Vos questions Dismoidieu Nom de Dieu !