Onglet Actus
  • Culte XXL au Zénith

  • Fête chorale transfrontalière

  • 1918, le centenaire

  • Introduction Israël/Palestine

  • CEPE

    Les travaux de l’Assemblée générale de la CEPE s’achèvent mardi 18 septembre à Bâle

    L’Assemblée a définitivement adopté le texte doctrinal sur la compréhension protestante de la communion ecclésiale, ainsi que les textes sur la pluralité religieuse en Europe, la théologie de la diaspora et l’éthique de la médecine reproductive.

     

    Un culte solennel a été célébré dimanche en la cathédrale de Bâle. La prédication du Président Gottfried Locher a porté sur la Béatitude « Heureux ceux qui procurent (fabriquent !) la paix », appliqué au contexte européen actuel. L’assemblée a fait l’expérience étonnante d’une liturgie « yodlée », dans la grande tradition des Alpes suisses ! Durant cette célébration eucharistique a été signée solennellement, entre le président de la CEPE et le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, une déclaration d’intention engageant les deux parties à ouvrir un dialogue officiel sur l’Église et la communion ecclésiale. Ce dialogue représente une grande nouveauté, dans la mesure où jusque-là le Vatican n’ouvrait de dialogue qu’avec les grandes communions confessionnelles mondiales (luthérienne, réformée, méthodiste,…). Ce dialogue est une reconnaissance de l’intérêt et de la pertinence du modèle œcuménique pratiqué par la CEPE, sur la base de la Concorde de Leuenberg : nous pouvons être en pleine communion malgré nos différences d’organisation, de piété, de positons éthiques. Il s’agit, sur la base d’un accord sur l’essentiel – la foi en Christ ressuscité – d’accepter une « diversité réconciliée » ou un « consensus différencié ».

     

    L’Assemblée a également élu son nouveau conseil de 13 membres, en responsabilité jusqu’à la prochaine Assemblée générale dans 6 ans. Christian Albecker a été élu au Conseil, avec pour suppléante Agnès von Kirchbach, pasteure dans l’EPUdF. La première réunion du Conseil a eu lieu dans la salle du Concile, où les cardinaux se réunissaient durant le Concile de Bâle.

     

     

     

    180814_cepe-1

     

    190814_cepe-2

     

    180918_cepe-3

     

    180918_cepe-5

     

    180918_cepe-6

     

    180918_cepe-4-

     

     

    © UEPAL / Christian Albecker

     

    Publié le 18/09/2018

     

    -->
  • Quand la musique fait impression

  • Le temps de la Création

  • Conseil de la Fédération luthérienne mondiale

  • La religion à l'école

  • Rendez-vous avec les religions

UEPAL Rétrospective 18/01/2017 - Voeux du Président de la Fédération protestante de France

18/01/2017 - Voeux du Président de la Fédération protestante de France

Envoyer Imprimer PDF

 

Voeux du Président de la Fédération protestante de France, François Clavairoly


18 janvier 2017


Ils se sont déroulés mercredi 18 janvier 2017 à la Cité de Refuge de l'Armée du Salut à Paris, en présence du Premier ministre Bernard Cazeneuve et du ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux.

Au travers de son allocution, François Clavairoly a fait entendre le message du protestantisme Français aux autorités publiques pour 2017, année exceptionnelle du 500ème anniversaire de la Réforme.Il a notamment tenu à mettre en garde contre la montée des populismes et du repli identitaire en cette année d'élection présidentielle.François Clavairoly a par ailleurs interpellé les ministres concernant son inquiétude sur la difficulté à parvenir à la signature, avec le ministère de l'Intérieur, d'un protocole d'accord pour l'accueil des réfugiés, projet initié par la communauté Sant'Egidio réunissant la FPF, la Conférence des évêques de France, le Secours catholique, la Fédération de l'Entraide protestante, de « couloirs humanitaires » facilitant l'arrivée et l'accueil des réfugiés du Moyen Orient en France. Le Premier ministre s'est voulu rassurant sur ce sujet : « J'y attache moi aussi beaucoup d'importance et je sais que Bruno Le Roux s'est pleinement investi pour faire aboutir ce projet dans les semaines qui viennent. » La cérémonie s'est poursuivie avec le lancement de l'année Protestants 2017, 500 ans de Réformes, vivre la fraternité avec la diffusion du film de promotion des festivités.

 

Reportage photo

 

170118

Le président François Clavairoly au micro avec à sa droite Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur,

et à sa gauche Bernard Cazeneuve, Premier ministre

 

 

 

 

 
UEPAL Rétrospective 18/01/2017 - Voeux du Président de la Fédération protestante de France