Onglet Actus
  • CEPE

    Les travaux de l’Assemblée générale de la CEPE s’achèvent mardi 18 septembre à Bâle

    L’Assemblée a définitivement adopté le texte doctrinal sur la compréhension protestante de la communion ecclésiale, ainsi que les textes sur la pluralité religieuse en Europe, la théologie de la diaspora et l’éthique de la médecine reproductive.

     

    Un culte solennel a été célébré dimanche en la cathédrale de Bâle. La prédication du Président Gottfried Locher a porté sur la Béatitude « Heureux ceux qui procurent (fabriquent !) la paix », appliqué au contexte européen actuel. L’assemblée a fait l’expérience étonnante d’une liturgie « yodlée », dans la grande tradition des Alpes suisses ! Durant cette célébration eucharistique a été signée solennellement, entre le président de la CEPE et le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, une déclaration d’intention engageant les deux parties à ouvrir un dialogue officiel sur l’Église et la communion ecclésiale. Ce dialogue représente une grande nouveauté, dans la mesure où jusque-là le Vatican n’ouvrait de dialogue qu’avec les grandes communions confessionnelles mondiales (luthérienne, réformée, méthodiste,…). Ce dialogue est une reconnaissance de l’intérêt et de la pertinence du modèle œcuménique pratiqué par la CEPE, sur la base de la Concorde de Leuenberg : nous pouvons être en pleine communion malgré nos différences d’organisation, de piété, de positons éthiques. Il s’agit, sur la base d’un accord sur l’essentiel – la foi en Christ ressuscité – d’accepter une « diversité réconciliée » ou un « consensus différencié ».

     

    L’Assemblée a également élu son nouveau conseil de 13 membres, en responsabilité jusqu’à la prochaine Assemblée générale dans 6 ans. Christian Albecker a été élu au Conseil, avec pour suppléante Agnès von Kirchbach, pasteure dans l’EPUdF. La première réunion du Conseil a eu lieu dans la salle du Concile, où les cardinaux se réunissaient durant le Concile de Bâle.

     

     

     

    180814_cepe-1

     

    190814_cepe-2

     

    180918_cepe-3

     

    180918_cepe-5

     

    180918_cepe-6

     

    180918_cepe-4-

     

     

    © UEPAL / Christian Albecker

     

    Publié le 18/09/2018

     

    -->
  • Quand la musique fait impression

  • Des chrétiens témoignent

  • Le temps de la Création

  • Décès de Michel Schaeffer

  • Conseil de la Fédération luthérienne mondiale

  • La religion à l'école

  • Rendez-vous avec les religions

  • Christian Krieger est élu président de la CEC

  • Nuit du handicap

UEPAL Rétrospective 24/06/2017 - Synode / Consistoire supérieur / Assemblée de l'Union

 

Pour les 500 ans de la Réforme, la Bible et ses lectures en question pour l'UEPAL


L'Assemblée de l'Union s'est réunie ce dimanche 25 juin au Liebfrauenberg à Goersdorf. Elle est constituée de représentants de l'Église protestante réformée d'Alsace et de Lorraine (EPRAL) et de l'Église protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL), qui forment ensemble l'« assemblée synodale » de l'UEPAL.

 

La veille, le samedi 24 juin, après avoir traité séparément leurs questions propres, le Synode élargi de l'EPRAL et le Consistoire supérieur de l'EPCAAL ont consacré leur réflexion commune au thème de l'autorité des Écritures.

Cette question fut au cœur de la Réforme initiée par Martin Luther il y a 500 ans. Deux interventions ont alimenté leurs débats.

Madame Madeleine Wieger, maître de conférences, a analysé les réponses aux questionnaires renvoyés par les paroisses consultées sur la question de l'autorité de la Bible.

Madame la professeure Élisabeth Parmentier a mis en lumière les enjeux et les défis en matière d'interprétation des textes de la Bible.

 

Dans la ligne des affirmations posées par la Réforme, « c'est par la grâce que nous sommes sauvés » (Sola Gratia) et « c'est la foi qui porte nos vies » (Sola Fide), le thème de cette Assemblée a porté sur la place de la Bible dans la vie des hommes et des femmes d'aujourd'hui (Sola Scriptura). Au terme de cette journée, une résolution commune a été adoptée par l'ensemble des membres de l'Assemblée de l'Union des deux Églises.

 

Lors du culte célébré le matin sous les arbres du Château du Liebfrauenberg, Élie Goldschmidt, Catherine Keller, Séverine Rudloff et Denis Schaller ont été reconnus dans leur ministère de quatre prédicateurs/prédicatrices laïques au terme de leur formation théologique et pratique. Ils/elles sont au service de toute l'UEPAL.

 

Prochaine Assemblée de l'Union : le 18 novembre 2017 à Strasbourg.

 

 

À télécharger

 

 

Reportage photos

 

170624-synode

Le Synode élargi

 

170624-synode-ck

Christian Krieger, président du Conseil synodal de l'EPRAL

 

170624-cs

Le Consistoire supérieur

 

170625-au

Le Président Christian Albecker donne son message à l'Assemblée de l'Union

 

170625-au2

Vote à l'unanimité à l'Assemblée de l'Union

 

170625au-groupe

 

 

170625-au4

Emmanuelle Seyboldt, présidente de l'Église protestante unie de France,

entourée de Christian Albecker et Christian Krieger

 

 

© UEPAL / Bernard Guillot

 

 

 

 

 
UEPAL Rétrospective 24/06/2017 - Synode / Consistoire supérieur / Assemblée de l'Union