Onglet Actus
  • Une table pour les EDC

  • Les Sacrées journées de Strasbourg

  • Nomination de Marion Muller-Colard au Comité consultatif national d’éthique (CCNE)

    Docteure en théologie protestante de l’Université de Strasbourg, elle est auteure d’une thèse sur le livre de Job et « le mal de justice ». De 2008 à 2013 elle a ensuite exercé un travail d’aumônier hospitalier à la Clinique du Diaconat à Mulhouse avant de se consacrer entièrement à son travail d’écrivaine. Elle s’est notamment fait remarquer pour son livre « L’autre Dieu. La plainte, la menace et la grâce » (Éditions Labor et Fides) qui a rencontré un large succès en librairie et obtenu les prix Spiritualités d’aujourd’hui et Écritures et spiritualités en 2015.

     

    L’UEPAL lui souhaite beaucoup de réussite dans ses nouvelles fonctions.

     

     

    Retrouvez deux articles très intéressants sur le sujet :

    « Treize nouveaux membres nommés au CCNE », article paru dans La Croix du 29 décembre 2017

    « Bioéthique : Chrétiens, soyons les gardiens de la vulnérabilité », article paru dans La Vie le 4 janvier 2018

     


    Publié le 15 janvier 2018

     

    -->
  • John Bost remporte un prix à Angoulème

  • Index 2018 de la persécution des chrétiens

  • Décès du pasteur Wolfgang Gross- de Groër

  • Message oecuménique de Noël

    C’est que, pour trouver le chemin de la mangeoire de Bethlehem, il faut sortir du confort, se débarrasser de nos encombrements, qu’ils soient matériels – comme notre soif inextinguible de consommation - ou psychologiques – comme notre obsession d’efficacité et d’apparence-. Pour trouver le Christ, il faut se mettre à l’écart, dans le silence et le dénuement intérieur. Il faut contempler comme les bergers la voûte étoilée pour percevoir le chant des anges. Ces messagers de la Bonne Nouvelle nous indiquent le chemin de l’humble étable où gît celui qui a fait descendre le ciel sur la terre, le Prince de paix annoncé par l’antique prophétie. « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! »

    Le silence et l’humilité : deux dispositions intérieures à cultiver en ce temps de Noël, dans notre monde où tout n’est que vacarme et prétention orgueilleuse. Car seuls les humbles et ceux qui ont une capacité d’écoute peuvent accéder à la vraie joie de Noël, comme Marie, humble et attentive, comme les bergers et même comme les mages, qui ont eu l’humilité de se laisser guider et enseigner.

    Paix aux hommes, paix sur terre : le message de Noël s’adresse aux chrétiens et à toute personne de bonne volonté. Puisse la paix de Dieu, trouvée dans le silence et l’humilité, se concrétiser dans nos vies par des actions de justice et de solidarité, de respect de la création, de réconciliation et de fraternité !

    Joyeux Noël à toutes et à tous, dans la paix du Christ qui est joie et espérance !

     

     

    Christian Albecker                                                       Mgr Luc Ravel

    Président de l’Union des Églises Protestantes                Archevêque de Strasbourg

    d’Alsace et de Lorraine

     

     

    -->
  • Les Églises riveraines du Rhin

  • Lettre ouverte GCO

  • Appel à l'accueil des réfugiés

UEPAL Rétrospective 31/01/2017 - Pré-assemblée de la Fédération luthérienne mondiale

Pré-assemblée de la Fédération luthérienne mondiale à Höör en Suède

31 janvier - 3 février


Quelques 83 délégués représentant les Églises luthériennes des 3 « régions » européennes (Europe de l'Est, de l'Ouest et du Nord) se sont retrouvés à Höör, à quelques dizaines de km au nord de Lund, pour préparer l'assemblée mondiale de Windhoek (Namibie) en mai prochain. Christian Albecker et Patricia Rohner-Hégé y représentaient l'UEPAL, membre de la FLM. L'assemblée mondiale a lieu tous les 7 ans. Elle est l'organe suprême de la FLM, qui donne les orientations pour la période à venir, et élit le Conseil et le président pour leur mise en œuvre. Le thème de l'assemblée, qui coïncide avec le jubilé des 500 ans de la Réforme, s'intitule « Libéré par la grâce de Dieu » et sera décliné en 3 sous-thèmes « Le salut n'est pas à vendre », « La création n'est pas à vendre » et « Les êtres humains ne sont pas à vendre ». D'importants documents ont déjà été produits sur ces thèmes, et la préassemblée leur a consacré l'essentiel de ses séances plénières et de ses travaux de groupes. La situation en Europe, marquée par une succession de crises sans précédent depuis la dernière guerre, a également fait l'objet d'une grande attention. La montée du populisme et des tensions religieuses, dans un contexte de sécularisation croissante, touche tous les pays d'Europe et préoccupe fortement les Églises. Les débats de la préassemblée ont donné lieu à un message qui sera transmis à l'assemblée de Windhoek.

 

L'évêque d'une des Églises luthériennes de Namibie et son épouse, présents à Höör, ont présenté leur pays à la préassemblée : la Namibie est l'un des pays les moins densément peuplé de la planète (2,1 M d'habitants pour une surface d'une fois et demi la France), en grande partie désertique, mais présente la particularité d'être le pays le plus...luthérien du monde, avec 60 % de la population membre d'une Église luthérienne !

 

Quelques impressions de Höör...

Accueillis chaleureusement par l'Église de Suède dans le centre de rencontre du diocèse de Lund, nous avons vécu 4 jours très denses, qui nous ont permis de constater à quel point l'Europe était diverse : les Églises des pays de l'Est sont encore marqués par l'ère communiste, dans une attitude quelquefois très identitaire vis-à-vis de l'Église catholique ou orthodoxe, celles des pays scandinaves, récemment détachées de leur statut d'Églises d'État, redécouvrent la nécessité d'être confessantes et les Églises de l'Ouest sont engagées dans d'importantes mutations liées à un contexte très mouvant.

 

La politique de quotas mise en place tant pour l'Assemblée que pour le Conseil (minimum de 40% d'hommes, 40 % de femmes et 20 % de jeunes) peut paraître contraignante, mais s'avère pertinente au regard notamment de l'engagement des jeunes dès la préassemblée. Le Conseil devant être renouvelé lors de l'Assemblée mondiale, il appartenait à la préassemblée de faire des propositions pour les 3 sous-régions de l'Europe : Nord (6 sièges), Est (5 sièges) et Ouest (8 sièges). Le Nord a eu du mal à respecter son quota d'hommes (l'archevêque de Suède, la présidente de la conférence des évêques de Norvège et l'évêque d'Islande sont des femmes...), l'Est a dû revoir sa copie pour avoir suffisamment de jeunes. Seul l'Ouest a vu sa proposition validée d'emblée, avec 6 sièges aux Églises allemandes et 2 aux Églises « minoritaires ». Ces deux sièges ont été attribués à l'Italie et à la France, qui sera représentée par Christian Albecker.

 

La rédaction de la déclaration finale a fait apparaître les différences d'accent entre les délégués insistant sur la nécessité de l'affirmation d'une identité chrétienne et luthérienne explicite, et ceux plus marqués par la volonté d'une présence pertinente dans la société.

 

Pour en savoir plus : https://www.lwfassembly.org/en/europe-pre-assembly

 

 

Patricia Rohner-Hégé et Christian Albecker

 

 

Reportage photos

 

 

170131

Culte d'ouverture

© Christian Albecker

 

 

170131-2

Les participants à la pré-assemblée

© LWF/A. Danielsson

 

 

 

 

 

 

 

 

 
UEPAL Rétrospective 31/01/2017 - Pré-assemblée de la Fédération luthérienne mondiale