Onglet Actus
  • Une table pour les EDC

  • Les Sacrées journées de Strasbourg

  • Nomination de Marion Muller-Colard au Comité consultatif national d’éthique (CCNE)

    Docteure en théologie protestante de l’Université de Strasbourg, elle est auteure d’une thèse sur le livre de Job et « le mal de justice ». De 2008 à 2013 elle a ensuite exercé un travail d’aumônier hospitalier à la Clinique du Diaconat à Mulhouse avant de se consacrer entièrement à son travail d’écrivaine. Elle s’est notamment fait remarquer pour son livre « L’autre Dieu. La plainte, la menace et la grâce » (Éditions Labor et Fides) qui a rencontré un large succès en librairie et obtenu les prix Spiritualités d’aujourd’hui et Écritures et spiritualités en 2015.

     

    L’UEPAL lui souhaite beaucoup de réussite dans ses nouvelles fonctions.

     

     

    Retrouvez deux articles très intéressants sur le sujet :

    « Treize nouveaux membres nommés au CCNE », article paru dans La Croix du 29 décembre 2017

    « Bioéthique : Chrétiens, soyons les gardiens de la vulnérabilité », article paru dans La Vie le 4 janvier 2018

     


    Publié le 15 janvier 2018

     

    -->
  • John Bost remporte un prix à Angoulème

  • Index 2018 de la persécution des chrétiens

  • Décès du pasteur Wolfgang Gross- de Groër

  • Message oecuménique de Noël

    C’est que, pour trouver le chemin de la mangeoire de Bethlehem, il faut sortir du confort, se débarrasser de nos encombrements, qu’ils soient matériels – comme notre soif inextinguible de consommation - ou psychologiques – comme notre obsession d’efficacité et d’apparence-. Pour trouver le Christ, il faut se mettre à l’écart, dans le silence et le dénuement intérieur. Il faut contempler comme les bergers la voûte étoilée pour percevoir le chant des anges. Ces messagers de la Bonne Nouvelle nous indiquent le chemin de l’humble étable où gît celui qui a fait descendre le ciel sur la terre, le Prince de paix annoncé par l’antique prophétie. « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! »

    Le silence et l’humilité : deux dispositions intérieures à cultiver en ce temps de Noël, dans notre monde où tout n’est que vacarme et prétention orgueilleuse. Car seuls les humbles et ceux qui ont une capacité d’écoute peuvent accéder à la vraie joie de Noël, comme Marie, humble et attentive, comme les bergers et même comme les mages, qui ont eu l’humilité de se laisser guider et enseigner.

    Paix aux hommes, paix sur terre : le message de Noël s’adresse aux chrétiens et à toute personne de bonne volonté. Puisse la paix de Dieu, trouvée dans le silence et l’humilité, se concrétiser dans nos vies par des actions de justice et de solidarité, de respect de la création, de réconciliation et de fraternité !

    Joyeux Noël à toutes et à tous, dans la paix du Christ qui est joie et espérance !

     

     

    Christian Albecker                                                       Mgr Luc Ravel

    Président de l’Union des Églises Protestantes                Archevêque de Strasbourg

    d’Alsace et de Lorraine

     

     

    -->
  • Les Églises riveraines du Rhin

  • Lettre ouverte GCO

  • Appel à l'accueil des réfugiés

UEPAL Rétrospective 02/10/2017 - Bruxellles aussi parle des 500 ans de la Réforme

02/10/2017 - Bruxellles aussi parle des 500 ans de la Réforme

Envoyer Imprimer PDF

De Gutenberg à Bucer et Calvin, l'importance de l'Alsace dans la Réforme protestante


Cette soirée du 12 septembre aura marqué les esprits... L'Association pour la promotion de l'Alsace et l'Église protestante de Bruxelles-Musée se sont associées afin de célébrer le 500ème anniversaire de la Réformation. Invité d'honneur : Christian Albecker, Président de l'Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL).
Il est venu tout spécialement de Strasbourg pour donner une conférence devant 50 convives curieux d'approfondir leur connaissance sur la Réforme à travers ses grands hommes et le rôle particulier de l'Alsace. Christian Albecker, en dressant un panorama complet de l'histoire de la Réforme, y compris des temps qui l'ont précédée et que l'historien français Pierre Chaunu a appelé « le temps des réformes (1250-1550) », s'est révélé un fervent ambassadeur de l'Alsace en revenant sur un parcours historique passionnant, truffé d'anecdotes souvent croustillantes, et jalonné par des étapes cruciales pour l'avènement et la diffusion des idées de la Réforme (invention de l'imprimerie... et des lunettes (!), développement des universités de l'arc rhénan, etc.).
Liberté de conscience, volonté de retour aux sources, épanouissement, bienveillance, autant de valeurs religieuses et humanistes qui méritent d'être rappelées et partagées aujourd'hui alors que de si nombreuses personnes sont à la recherche de sens. L'amour en maître mot et « que nul ne vive pour lui-même » rappelait Martin Bucer, le réformateur alsacien. La soirée s'est terminée par des échanges autour d'un verre de l'amitié (rempli de bulles alsaciennes) et d'une présentation d'ouvrages sur le thème de la Réforme grâce à un partenariat avec la librairie Filigranes.

Nicolas Wurm
Vice-président de l'Association pour la promotion de l'Alsace en Belgique www.promotion-alsace.org

 
UEPAL Rétrospective 02/10/2017 - Bruxellles aussi parle des 500 ans de la Réforme