Onglet Actus
  • Culte XXL au Zénith

  • Fête chorale transfrontalière

  • 1918, le centenaire

  • Introduction Israël/Palestine

  • CEPE

    Les travaux de l’Assemblée générale de la CEPE s’achèvent mardi 18 septembre à Bâle

    L’Assemblée a définitivement adopté le texte doctrinal sur la compréhension protestante de la communion ecclésiale, ainsi que les textes sur la pluralité religieuse en Europe, la théologie de la diaspora et l’éthique de la médecine reproductive.

     

    Un culte solennel a été célébré dimanche en la cathédrale de Bâle. La prédication du Président Gottfried Locher a porté sur la Béatitude « Heureux ceux qui procurent (fabriquent !) la paix », appliqué au contexte européen actuel. L’assemblée a fait l’expérience étonnante d’une liturgie « yodlée », dans la grande tradition des Alpes suisses ! Durant cette célébration eucharistique a été signée solennellement, entre le président de la CEPE et le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, une déclaration d’intention engageant les deux parties à ouvrir un dialogue officiel sur l’Église et la communion ecclésiale. Ce dialogue représente une grande nouveauté, dans la mesure où jusque-là le Vatican n’ouvrait de dialogue qu’avec les grandes communions confessionnelles mondiales (luthérienne, réformée, méthodiste,…). Ce dialogue est une reconnaissance de l’intérêt et de la pertinence du modèle œcuménique pratiqué par la CEPE, sur la base de la Concorde de Leuenberg : nous pouvons être en pleine communion malgré nos différences d’organisation, de piété, de positons éthiques. Il s’agit, sur la base d’un accord sur l’essentiel – la foi en Christ ressuscité – d’accepter une « diversité réconciliée » ou un « consensus différencié ».

     

    L’Assemblée a également élu son nouveau conseil de 13 membres, en responsabilité jusqu’à la prochaine Assemblée générale dans 6 ans. Christian Albecker a été élu au Conseil, avec pour suppléante Agnès von Kirchbach, pasteure dans l’EPUdF. La première réunion du Conseil a eu lieu dans la salle du Concile, où les cardinaux se réunissaient durant le Concile de Bâle.

     

     

     

    180814_cepe-1

     

    190814_cepe-2

     

    180918_cepe-3

     

    180918_cepe-5

     

    180918_cepe-6

     

    180918_cepe-4-

     

     

    © UEPAL / Christian Albecker

     

    Publié le 18/09/2018

     

    -->
  • Quand la musique fait impression

  • Le temps de la Création

  • Conseil de la Fédération luthérienne mondiale

  • La religion à l'école

  • Rendez-vous avec les religions

Musées et lieux d'exposition

Envoyer Imprimer PDF

Musée Oberlin

 

oberlin5_museeoberlin_dbetschCheminer au milieu des projets, des objets et des livres du pasteur, pédagogue, animateur rural et défenseur des droits de l'homme, Jean-Frédéric Oberlin (1740-1826).


Autour d'une figure remarquable de l'Alsace au XVIIIe siècle, le musée a fait l'objet d'un programme de développement pour devenir un véritable lieu d'apprentissage où la pédagogie de J.-F. Oberlin est mise en œuvre.

Musée Oberlin

25 Montée Oberlin

67130 Waldersbach

oberlin@musee-oberlin.com
www.musee-oberlin.com

 

Maison Albert Schweitzer

 

musee-schweitzerDemeure que le docteur Schweitzer (1875-1965) s'est fait construire en 1928. On peut y voir son bureau et sa chambre à coucher, son piano à pédalier d'orgue, le diplôme du Prix Nobel de la Paix (1952), divers souvenirs d'Afrique. L'Association internationale pour l'œuvre du Docteur Albert Schweitzer de Lambaréné (AISL) en a fait les archives centrales et le musée Albert Schweitzer.

Musée Schweitzer

8 route de Munster

68140 Gunsbach

03 89 77 31 42

gunsbach@schweitzer.org
www.schweitzer.org

 

 

Temple réformé de Sarre-Union

 

Exemple typique des églises protestantes construites au XVIIIe siècle sous l'impulsion de l'architecte Stengel. Elle abrite une exposition permanente présentant les bâtiments cultuels en Alsace bossue.

Visite guidée sur rendez-vous 03 88 00 36 15

Association Sauvegarde Temple Réformé
Rue des Églises

67260 Sarre-Union

 

De nombreux musées présentent des objets témoins des traditions populaires protestantes : les musées alsaciens de Strasbourg et de Haguenau, la maison de village à Offwiller, la Maison de l'Archéologie des Vosges du Nord à Niederbronn-les-bains... Le Musée de l'Imagerie Populaire, à Pfaffenhoffen, possède un certain nombre de lettres de baptême (Goettelbriefe), souvenirs de confirmation, de mariage ou de décès du milieu protestant rural ; la maison du Kochersberg présente le costume alsacien traditionnel des protestants et des catholiques. La bibliothèque humaniste de Sélestat possède de nombreuses œuvres d'humaniste et des écrits de Martin Bucer.

 

 
UEPAL Qui sommes-nous ? Notre patrimoine Musées