Onglet Actus
UEPAL Qui sommes-nous ? Notre patrimoine

Un patrimoine remarquable

Envoyer Imprimer PDF
Protégée par le Traité de Westphalie, la région n'a pas connu les destructions massives de temples qui ont eu lieu dans le Royaume de France après la Révocation de l'Édit de Nantes. Aujourd'hui, le visiteur pourra trouver en Alsace et en Moselle un riche patrimoine où tous les styles architecturaux sont représentés.

Vous en trouverez ici une sélection. Plus d'informations sur : www.itinerairesprotestants.fr


Un panel de styles très étendu

 

église de Dorlisheim : sculpture romane

Art roman

Dorlisheim (édifiée au XIIe siècle, sculptures originale à l'extérieur, nef et frises romanes) ; Balbronn, nef construite sur une base pré-romane, cimetière fortifié ; beaux clochers romans à Wimmenau, Barr, et Gertwiller et bien d'autres éléments romans sont présents dans de nombreux édifices.

 

Baroque

C'est à Friederich-Joachim Stengel - Directeur des bâtiments du prince de Nassau-Saarbrücken que nous devons de posséder quelques églises de style baroque-rococo en Alsace Bossue. Pour la liturgie protestante, il imagina une structure de type « Breitsaal » (salle large). Les églises de Berg, Harskirchen ou Diemeringen en sont des exemples. À Strasbourg, l'église Sainte-Aurélie est le seul édifice baroque présent dans la ville.

 

Autres styles...

 

kuhlendorf

Du Romano-gothique à Neuwiller-les-Saverne et à Mittelbergheim, du gothique tardif à Sarre-Union, du néo-roman à Munster, du néo-renaissance à Horbourg-Wihr, en passant par le style Piémontais à Rothau,etc.

Plus particulièrement en Alsace, on pourra découvrir un bel exemple d'église à colombage, comme à Kuhlendorf (construite en 1820), ou encore en partie à pans de bois, en observant les clochers d' lllkirch, d'Uttenhoffen ou Wingen-sur-Moder.

freyming_verrieres

Des constructions plus contemporaines, le plus souvent élevées après guerre, où l'emploi de béton est fréquent, sont agrémentées d'éléments intérieurs plus colorés, par exemple par des vitraux, des verrières ou des tapisseries : à Stiring-Wendel (1939), vitraux de Yvonne Maury ; La Petite Rosselle (1959), béton rehaussé de pierre de taille ; Freming-Merlebach (1957), larges verrières...

 

 

 

 

Les incontournables

 

Ils nous séduisent par leur côté pittoresque

reipertswiller

Reipertswiller, tour romane du XIIIe siècle, France du gothique tardif avec une splendide voûte étoilée ;

Saint-Pierre-sur l'Hâte, église célèbre pour ses concerts aux chandelles,

Hunawihr, église simultanée fortifiée, au France des vignes,...

 

Ils en imposent par leur taille

 

Colmar, l'église Saint-Matthieu, ancienne église des franciscains ;

Le Temple Neuf (1904) à Metz, de style néo-roman, s'inspire de la cathédrale othonienne de Spire ;

Saint-Paul (1897) à Strasbourg, cette église de garnison pouvait accueillir jusqu'à 2 500 soldats ;

Sarreguemines (1898), église massive (avec un clocher de 45 m), financé en grande partie par Guillaume II ;

le temple Saint-Étienne de Mulhouse, seul temple protestant de centre-ville dans une commune de plus de 100 000 habitants, également le plus haut de France avec sa tour de 98 mètres.

 

Une part d'insolite...

 

Une curieuse toiture : à Yutz, on s'étonnera de la forme arrondie de la toiture.

Des églises "multifonction" : construite en 1834, le bâtiment de l'église de Metting abrite à la fois un lieu de culte, la mairie, une salle de jeux et une salle de musculation ; celles de Reimerswiller et de Lobsann comprennent en plus du lieu de culte, une salle de classe et le logement de l'instituteur.

La plus petite église d'Alsace : avec une longueur de 7,50 mètres et une largeur de 6,80 mètres, l'église d'Uttenhoffen est certes un modèle plutôt réduit, mais non dénuée de charme avec son choeur roman-gothique du XVIe siècle et son clocher à colombage.

Un château en guise d'église ? Oui, cela existe, à Brumath ! Après quelques travaux en 1804, la paroisse protestante s'est installée dans le château du XVIIe siècle de Christine de Saxe.

Des presbytères remarquables

 

Altwiller, beau bâtiment des comtes de Nassau-Sarreweden ;
Dettwiller, bâtiment du XVIIe siècle ;
Hangenbieten, ancien pavillon de chasse des comtes de Hanau-Lichtenberg (1738) aujourd'hui propriété du Chapitre de Saint-Thomas ;
Lingolsheim, ancien manoir des Landsberg (XVIIe et XVIIIe siècles) ;
Roppenheim, ancien pavillon de chasse avec grange dîmière...

 

L'art du vitrail

 

Ingwiller, la chapelle Saint-Étienne du Neuenberg (établissement de soin), possède un magnifique vitrail du Christ en gloire entouré des quatre évangélistes (atelier Labouret de Paris) ;
Kunheim, vitraux de Tristan Ruhlmann de 1958 ;
Moyeuvre-Grande, vitrail selon les dessins de Rosine Sicot (vers 1960) ;
Mulhouse Saint-Étienne, les magnifiques verrières du XIVe siècle ;
Westhoffen, vitraux des XIIIe et XIVe siècles comportant douze mandorles avec des scènes de la vie du Christ,...

 

Peintures et fresques

 

abreschwiller_poirotAbreschwiller, 20 tableaux de l'artiste peintre contemporain Pascal-Henri Poirot installés lors du centenaire de l'église en 2000.

À Baldenheim, riche ensemble de peintures murales des XIVe s et XVe siècles, inspirées de l'oeuvre de Martin Schongauer ;

Niedermodern, peinture contemporaine de Reinhardt Dassler montrant le lavement des pieds (Jean 13) dans un style figuratif-réaliste ;

Weiterswiller fresques murales du XVe siècle.

 

 

 

Les orgues

 

wasselonne_orgueL'Alsace est le "pays des orgues" : on y dénombre environ 1 400 instruments. Le patrimoine protestant n'est pas négligeable. Parmi les orgues les plus importants, il faut citer les orgues de la famille Silbermann au XVIIIe siècle (Saint-Thomas à Strasbourg, Bouxwiller, Gries, Wasselonne...) et Stiehr-Mockers au XIXe siècle (Roppenheim, Bischwiller, Barr...).
Certaines réalisations plus récentes méritent tout autant le détour : Forbach, orgue et buffet neufs de 1997, du facteur d'orgue Théo Haerpfer de Boulay (33 jeux et 3 claviers/pédalier ; Zilling, orgue classé rénové selon les plans d'origine (fait partie de la route des orgues).

 

Richesse du mobilier

 

Loges seigneuriales à Bouxwiller et à Bischwiller (loge ducale construite en 1722) ; chaires remarquables à Illkirch (en forme de proue de bateau !) et à Wimmenau, chaire du XVIe siècle ; à Handschuheim, relief en bois sculpté de 1531 (Jésus au jardin des Oliviers) ; Strasbourg Saint-Pierre-le-Jeune, l'église au cloître le plus ancien d'Alsace, possède un magnifique jubé à cinq arcades de la fin du XIIIe siècle, et de nombreux autres trésors sont à découvrir !

 

 

 
UEPAL Qui sommes-nous ? Notre patrimoine