Retour aux événements
MUNDOLSHEIM - NIEDERHAUSBERGEN Célébration

ENTERREMENTS -NE LES REPOUSSEZ PAS

Enterrements – ne les repoussez pas !

Chères familles en deuil,
Perdre un être cher est un déchirement. En perdre un en cette période de confinement est doublement déchirant : ne pas pouvoir accompagner un malade (même si une visite auprès d’un mourant devrait pouvoir être organisée désormais), des cérémonies d’inhumation uniquement au cimetière à l’assemblée réduite. Parfois des proches au loin ou eux-mêmes malades.
Sauf ce dernier cas, je vous encourage à ne pas reporter l’enterrement.
C’est en effet le choix que semblent faire beaucoup de familles, incitées en cela parfois par les Pompes funèbres, dans l’espoir de pouvoir rendre un hommage plus digne quelque temps plus tard.
Or, ce report me semble discutable pour plusieurs raisons :
1) pour les familles d’abord vous aurez plus de mal à faire votre deuil et à faire vos adieux.
2) le report d’une cérémonie où l’on espère une assemblée nombreuse me paraît illusoire : la levée de confinement va être progressive et les assemblées nombreuses encore interdites pendant quelque temps (c’est ce qui semble prévisible, en particulier les rassemblements religieux puisque s’en est un qui est à l’origine de la pandémie en France, aux dires des experts et scientifiques).
En outre, une cérémonie plusieurs semaines après le décès, dans une période où ces cérémonies s’accumuleraient, n’a plus la même fonction et pourraient difficilement être comme un culte de remise à Dieu traditionnel.
Or, une cérémonie au cimetière à 10/15 personnes permet tout de même d’évoquer la vie du défunt, de faire ses adieux, d’écouter des paroles réconfortantes…
Quitte à faire un culte du souvenir plus tard (peut-être collectif).
Quitte à retransmettre par des moyens de communication modernes pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer, le moment de prière et de remise à Dieu au cimetière.
Dans tous les cas, prenez contact avec votre pasteur.
Avec toute ma sympathie et mon soutien,
Stéphanie Ferber
Pasteure de la paroisse de Mundolsheim/Niederhausbergen

(Avec l’aimable autorisation de Jürgen Grauling pour emprunter la plupart de ses mots)

Du mercredi 15 avril 2020 à 12:00 au mercredi 15 juillet 2020