@ La Cause

Un avenir et des assiettes pleines

Les sœurs protestantes de Mamré, dont la communauté est située à Tananarive, ne sont pas seulement des moniales tournées vers la prière. Elles sont également engagées dans la vie sociale contre la malnutrition infantile. Pleinement conscientes des besoins et des difficultés des familles indigentes de leur quartier, elles ont créé une cantine scolaire, où elles accueillent une centaine d’enfants de 3 à 12 ans, scolarisés dans le quartier et identifiés comme étant en très grande vulnérabilité.

Elles y assurent un déjeuner chaud quotidien servi en période scolaire chaque midi, en plus de l’aide aux devoirs et l’apprentissage ludique de la langue française, dont la connaissance est indispensable pour accéder à l’enseignement secondaire, voire universitaire. Bien au-delà de manger à sa faim, cette initiative permet à certains de rompre le cercle vicieux de la pauvreté.

 

Plus d’informations

  • Hauteur de soutien : 10 000 €
  • 3e année de soutien
  • Projet en partenariat avec La Cause

Comment donner ?

Par chèque

Envoyez votre don par chèque à l’ordre d’Entraide et solidarité missionnaire,
1 bis quai Saint-Thomas, BP 80022, 67081 Strasbourg cedex
>> Précisez le projet à soutenir et vos coordonnées / accompagné du talon à télécharger ci-dessous

 

Par un paiement en ligne

Pour un paiement en ligne, cliquez sur le bouton ci-dessous. Vous pourrez effectuer votre paiement en toute sécurité via notre partenaire Helloasso. A noter que vous pouvez tout à fait supprimer le pourboire automatiquement suggéré.

Propulsé par HelloAsso

 

 

Bakoly habite avec ses quatre frères et sœurs, ses parents et sa grand-mère dans une cabane de fortune construite en sacs en plastique sur 3 m2 à Ambavahadimitafo, un quartier de Tananarive, capitale de Madagascar. Elle est en CM2. En juin, elle devra passer l’examen pour être admise au collège. Cet examen est assez exigeant et en partie en français. Dans sa famille, personne ne parle français. C’est une langue étrangère non enseignée à l’école primaire. Elle vient tous les jours à l’accueil périscolaire des sœurs de Mamré, en face de son école. Après le repas de midi, elle participe avec diligence à l’aide aux devoirs. Avec encore des efforts et des progrès en français, elle réussira peut-être l’examen...

Faites le plein de ressources !

Recevez toutes les actualités à destination des paroisses de l’UEPAL.

Restez connectés avec l'UEPAL