Retour aux réflexions

L'auteur Christian Albecker

Président de l'UEPAL

Thème de la réflexion : actu

« Accueillir les dons de Dieu »

Après la belle réussite de la journée de l'UEPAL, un autre rendez-vous d'importance nous attend avec l'Assemblée de l'Union du 16 novembre qui réexaminera la bénédiction des couples mariés de même sexe.

Le samedi 26 octobre dernier, l’UEPAL a vécu une journée radieuse dans tous les sens du terme : les acteurs de nos paroisses et œuvres se sont mobilisés depuis les 4 coins de nos 3 départements, sous un magnifique soleil d’automne, pour « accueillir les dons de Dieu » à travers le culte à Saint Paul, le partage du repas et la joie de la rencontre. « Oser des paris audacieux », c’était ce à quoi nous invitaient les nombreuses rencontres, débats, échanges dans 12 lieux de la ville, mais c’était aussi le pari de la soirée au Zénith : rassembler 2000 personnes pour le concert de Liz McComb, avec 200 choristes mobilisés à la suite de la master class qu’elle avait dirigée. Ils l’ont fait ! Non pas pour s’autocongratuler, mais pour témoigner de manière ouverte de nos convictions et de notre espérance. Dire merci, et redonner courage et enthousiasme à nos acteurs du quotidien : le pari a été gagné si l’on en juge par les nombreux retours positifs qui nous sont parvenus ! Vous retrouverez sur le site de l’UEPAL les photos de cette journée exceptionnelle (https://www.uepal.fr/retour-sur-la-journee-de-luepal). Nombreux ont été celles et ceux qui ont souhaité que l’expérience soit renouvelée. Et pourquoi pas en 2023, à l’occasion du jubilé Martin Bucer qui marquera les 500 ans de son arrivée à Strasbourg et le début de son engagement européen, diaconal et « œcuménique » au service de la Réforme naissante ?

Un autre rendez-vous d’importance nous attend en ce mois de novembre : celui de l’Assemblée de l’Union du 16 novembre, qui réexaminera la question de la bénédiction des couples mariés de même sexe. 5 ans après le premier examen de cette question en juin 2014, les choses ont évolué dans un sens plus apaisé et la question est désormais : pouvons-nous vivre dans la communion donnée en Christ, tout en ayant des convictions différentes sur certains sujets éthiques et politiques, voire théologiques ? Le Conseil de l’Union en est persuadé et proposera donc un texte prenant acte de ces différences d’opinion qui pourront aboutir à des pratiques différentes selon le contexte et le lieu (https://www.uepal.fr/assemblee-de-lunion-nov2019). Nous voulons vivre en UEPAL la « diversité réconciliée » qui est au cœur même de notre union et la fonde. Dans une société où les opinions se radicalisent dans le monde politique, mais aussi religieux, nous faisons le pari, au nom de l’Évangile, que ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. Ne nous leurrons pas : toutes les Églises, y compris celles qui affichent des positions apparemment unanimes, sont traversées de courants d’opinion divergents, voire antagonistes sur les sujets de société. C’est l’honneur du protestantisme luthéro-réformé de le reconnaître et de l’assumer, pour rappeler toujours à nouveau que l’essentiel est l’amour premier de Dieu manifesté en Jésus-Christ. Merci, comme chaque fois, de porter cette Assemblée dans vos prières !

© UEPAL

Les réflexions du même thème

L’Église d’après

La pandémie du Covid 19 et les contraintes sanitaires que nous avons connues ont suscité de nombreux débats et questionnements. L’un d’entre eux s’interrogeait sur l’essence du monde d’après,...

actu Christian KriegerIl y a 11 mois

La santé, bien suprême ?

Dans le déluge d’informations, de débats et de reportages sur la pandémie qui inondent nos médias, un seul sujet ne semble jamais poser question ni faire débat, à savoir le présupposé que la santé est le bien suprême de l’humanité.

actu Christian AlbeckerIl y a 11 mois