Retour aux réflexions

L'auteur Christian Krieger

Pasteur, vice-président de l'UEPAL, président de l'Église réformée d'Alsace et de Lorraine, président de la Conférence des Églises européennes

Thème de la réflexion : actu

Au seuil de la trêve estivale

Au seuil de la trêve estivale, le week-end des 3 et 4 juillet, l’Assemblée de l’Union a enfin pu se retrouver en présentiel et travailler le sujet de l’évangélisation.

Bien heureux de se retrouver après des mois de visioconférence, les délégués ont pu non seulement approfondir leur compréhension de ce terme, l’intérêt et les limites que son usage induit, mais encore mesurer combien il évoque un enjeu central pour une vie d’Église. L’assemblée a notamment pu relire, sous l’angle particulier de l’évangélisation, la créativité mobilisée par les acteurs de la vie de nos Églises durant les mois de restrictions et d’interdictions sanitaires pour entretenir le lien avec les fidèles, offrir une nourriture spirituelle et proposer une relecture de l’épreuve traversée. Elle a accueilli avec gratitude l’heureux constat que les moyens de communication investis ont occasionné un élargissement significatif du public auquel notre offre s’adressait. Consciente que « l’évangélisation n’est pas le remède qui permettrait à une Église malade de retrouver la santé, mais le fruit normal d’une Église en bonne santé » (Idebert Exbrayat), l’Assemblée de l’Union appelle et encourage tous les acteurs de la vie de l’Église à investir les trois dimensions que recouvre une démarche d’évangélisation et :

  • d’oser approfondir leur foi, en s’interrogeant sur ce qui est essentiel pour eux,
  • d’oser aller à la rencontre des personnes sur le seuil, en partageant un cheminement spirituel,
  • d’oser sortir de l’entre-soi, en proposant l’Évangile au cœur de la vie de nos contemporains.

Cet encouragement a été formalisé dans une résolution que je vous invite à lire et discuter dans votre paroisse, et notamment lors d’une séance de rentrée du Conseil presbytéral. Je formule le vœu que l’élan et enthousiasme perceptibles à l’issue des travaux de l’Assemblée puissent être partagés très largement.

Souhaitant à chacun un été ressourçant, je partage avec vous cette belle prière de Gérard Delteil.

 

Que jamais le bonheur de la vie n’éteigne en nous
La révolte contre ce qui la défigure
Mais que jamais non plus le scandale du mal
N’efface en nous la louange de la vie.

 

Que jamais les mots qui nous font vivre :
Tendresse, plaisir, liberté, confiance,
Ne se referment en des certitudes figées,
Mais qu’ils soient source d’une quête toujours inachevée.

 

Que notre foi ne soit jamais sans le doute,
Et que nos doutes ne soient jamais sans la confiance.

 

Que l’émerveillement de recevoir la vie
Comme un don, comme une grâce
N’altère pas nos capacités d’indignation devant l’injustice,
Mais soutienne en nous la promesse
Et la passion d’un monde autre.

 

Tel est le désir qui nous porte !
Telle est la prière qui nous met en route !

Que la petite espérance nous prenne par la main,
Qu’elle nous entraîne
Sur des chemins inattendus,
Et qu’elle chante en nous,
Comme un défi,
L’amour de la vie !

 

Gérard Delteil

© Petr Vyšohlíd / Unsplash

Les réflexions du même thème