Retour aux réflexions

L'auteur Annette Huraux

Chargée de mission Solidarités Internationales à La Cimade

Thème de la réflexion : accueil réfugiés

Engagés pour une société toujours plus fraternelle

Le débat sur l’asile et l’immigration a fait l’objet d’un débat au sein de l’Assemblée nationale et du Sénat début octobre. Les priorités d’action débattues visaient à traquer les fraudes et à réduire la capacité d’attraction de la France pour les personnes migrantes et en demande d’asile.

Dans son dialogue avec les pouvoirs publics et ses interventions publiques, La Cimade a à cœur de démontrer la problématique des préjugés vis-à-vis des personnes migrantes, faits et chiffres à l’appui. Comme par exemple que les cas de fraude à l’aide médicale d’État n’étaient qu’au nombre de 38, sur 300.000 bénéficiaires, selon un rapport du Sénat en 2018. C’est dans cet objectif que nous avons mis en ligne un document de décryptage sur les migrations, qui revient sur 15 déclarations fréquemment relayées dans les discours politiques et les médias et propose des chiffres, argumentaires et alternatives pour une autre politique migratoire.

Mais au-delà des chiffres et statistiques, il nous semble fondamental de s’interroger sur les parcours de ces femmes, hommes et enfants qui doivent parfois s’engager dans un voyage périlleux. Devant l’impossibilité d’obtenir un visa pour se rendre en Europe, certain·e·s n’hésiteront pas à emprunter des voies détournées, à bord de camions, de bateaux de plus en plus petits et fragiles, pour éviter les opérations de contrôle. Les photographies de ces embarcations nourrissent alors un imaginaire d’envahissement, ce qui contribue à légitimer des mesures toujours plus répressives vis-à-vis des personnes en exil. Barrières électrifiées, comme à la frontière entre la Hongrie et la Serbie, clôtures surélevées de barbelés et lames coupantes entre l’Espagne et le Maroc à Ceuta et Melilla, détecteurs de chaleur à l’entrée du tunnel sous la Manche… L’Union européenne et ses États membres ne cessent d’augmenter les moyens matériels, humains et financiers pour empêcher l’accès à leur territoire.

Dans ce contexte, il nous semble plus que jamais nécessaire de résister collectivement aux tentations de repli sur soi et à toute sorte d’intimidation à l’engagement citoyen. Le thème « Résistance(s) » est d’ailleurs au cœur de l’édition 2019 de Migrant’Scène, festival de La Cimade, qui entend donner la part belle aux multiples formes d’alternatives qui répondent au regain de haine et de discrimination contre les personnes étrangères.

Ce renversement de perception n’est pas une utopie : plusieurs villes et collectivités se sont déjà engagées pour promouvoir, au-delà de l’urgence, la mise en place d’une gouvernance des migrations fondée sur l’accueil digne et le respect des droits fondamentaux, au sein d’une alliance internationale entre les villes accueillantes et la société civile. Gageons que les nombreuses expériences positives (de Grande Synthe à Sao Paulo, en passant par le mouvement des villes sanctuaires aux Etats-Unis), sauront répondre, preuves à l’appui, aux discours d’exclusion et faire la démonstration, que des sociétés plus fraternelles sont non seulement possibles, mais existent déjà.

 

Annette Huraux, chargée de mission Solidarités Internationales à La Cimade

Article tiré du magazine Église Missionnaire, avec l’aimable accord du directeur de publication.

© Institut français des relations internationales

Les réflexions du même thème

Retour de Syrie – Témoignage

Printemps 2019 Le pasteur Mathieu Busch, directeur de l'ACO, vient d'effectuer une mission auprès des partenaires des Églises protestantes d'Alep et de la Djézireh. Echos sur le vif.

accueil réfugiés Mathieu BuschIl y a 3 semaines

Accueil des réfugiés

Trois familles du Moyen-Orient sont arrivées en France, début avril 2019, pour rejoindre 3 collectifs de bénévoles alsaciens. Comment les familles sont-elles identifiées pour bénéficier du projet Couloirs Humanitaires ? Comment s’organise leur venue et leur arrivée en France ?

accueil réfugiés Cécile ClémentIl y a 3 semaines