Retour aux réflexions

L'auteur Anne van den Broecke

Paroissienne d'Obersteinbach

Thème de la réflexion : Confinement

« La Tendresse » (Bourvil) au temps du confinement…

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Ici, Anne van den Broecke, paroissienne d’Obersteinbach, nous livre son témoignage. Apportez, vous aussi, votre témoignage en écrivant à axel.imhof@yahoo.com

On peut vivre sans rencontre
Presque sans nous voir,
Des réunions en églises
Y’en a plus du tout,
Mais vivre sans tendresse
Celle de notre Père
Non, non, non, non,
On ne le pourrait pas.

On peut vivre sans les cultes
Sans prédication,
Nos pasteurs restent bien chez eux
En confinement,
Mais vivre sans contact
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non,
On ne le pourrait pas

Quand viennent leurs messages
Tous tant attendus,
Nos cœurs se réjouissent
C’est la joie du jour,
Car vivre la tendresse
De notre bon pasteur
Non, non, non, non,
Ça ne se remplac’ pas

Quelle belle aventure
Que cette lecture
Qui nous mène en rêvant
Sur de nouveaux chemins
Vraiment, vraiment, vraiment…

Dans le feu de l’enthousiasme
Naissent plein d’idées,
Créativité nouvelle :
Viens nous éblouir !

Poèmes, chants et photos
Belles méditations
Non, non, non, non,
On n’pourrait s’en passer

Car il faut le reconnaître
Tout seul c’est pas drôle,
Et lorsque vient l’heur’ de ce mail
Nous nous rassemblons,
Car vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non,
On ne le pourrait pas

Alors nous vient droit au cœur
Cet élan d’amour,
Jeunes et vieux tous ensemble
Remercient en chœur,
Car vivre sans tendresse
Ils ne le veulent pas
Non, non, non, non,
Il n’en est pas question

Un être nous contacte
C’est une bull’ de joie
Et nous vivons enfin
Un renouveau d’espoir
Car Dieu, toujours, toujours…

Ce Père nous rassemblera
Pour que nous soyons
Frères du Fils libérateur
Pour l’éternité,
Et l’amour de l’Esprit Saint
Donnera sans cesse
Tou-jours, tou-jours
Son infinie tendresse…


3 mai 2020

© Photo by Zuriela Benitez on Unsplash

Les réflexions du même thème

Une réalité plus simple ?

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Apportez, vous aussi, votre témoignage en écrivant à axel.imhof@yahoo.com

Confinement Georges REMPPIl y a 2 semaines

Il est mon Espérance

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Apportez, vous aussi, votre témoignage en écrivant à axel.imhof@yahoo.com

Confinement Mireille HITZIGERIl y a 2 semaines

Un temps suspendu

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Apportez, vous aussi, votre témoignage en écrivant à axel.imhof@yahoo.com

Confinement Claire LINCKERIl y a 2 semaines

Une réponse dans la tempête ?

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Apportez, vous aussi, votre témoignage en écrivant à axel.imhof@yahoo.com

Confinement Henri HAESSIGIl y a 2 semaines