Retour aux réflexions

L'auteur Axel IMHOF

Pasteur

Thème de la réflexion : Confinement

Pas à pas dans ma vie de foi

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Ici, Axel Imhof, pasteur sur le consistoire de Hatten, nous livre son témoignage. Apportez, vous aussi, votre témoignage en lui écrivant à axel.imhof@yahoo.com

En deux mois de confinement, j’ai l’impression d’avoir à la fois beaucoup vieilli et beaucoup rajeuni…

Vieilli, car cette crise me confronte, comme nombre d’entre nous, à la fragilité. Fragilité de nos corps, de nos infrastructures, de nos idées, fragilité de la paix, fragilité de la planète. Une fragilité souvent bien dissimulée, et qu’on ne découvre qu’avec l’âge ou au détour d’une expérience malheureuse.

Cette confrontation soudaine avec la fragilité a accéléré chez moi nombre de prises de conscience sur le plan théologique, spirituel et politique.

Sur le plan théologique, cette période est pour moi l’occasion d’un grand tri, comme si Marie Kondo, la reine du rangement,  avait investi mon cerveau pour dire : « Garde ce qui te fais du bien et jette le reste ».  Un certain nombre de conceptions théologiques que j’avais apprises à l’église ou à la fac, dont je m’étais accommodé, et que je répétais dans mes prédications, étaient en fait restées au niveau de ma langue mais ne sont en quelque sorte pas descendues dans mon cœur et ne me portent pas quand les choses deviennent sérieuses. Cela concerne particulièrement la Croix. J’ai pris conscience que tous les discours qui affirment que la mort de Jésus sur la croix est une aubaine pour nous, qu’il est mort « pour nous », ne m’ont jamais vraiment convaincu. En revanche, je crois toujours encore qu’il y a dans le récit de la mort et la résurrection de Jésus quelque chose à trouver qui est le cœur de la foi chrétienne. Tout un chantier s’ouvre à moi pour aborder la Croix différemment.

Vieilli, mais aussi rajeuni, pour deux raisons. D’abord parce que la crèche de mon fils étant fermée pendant le confinement j’ai eu l’occasion de passer beaucoup de temps avec lui, et que les enfants nous reconnectent avec beaucoup de dimensions de la vie. Ensuite, parce que la confrontation avec la fragilité, après m’avoir beaucoup fait angoissé et faire des nuits blanches, mobilise les énergies en moi et fait grandir mon ardeur pour la paix, pour la planète, pour l’Évangile.


15 mai 2020

Photo by Paweł Czerwiński on Unsplash

Les réflexions du même thème

Une réalité plus simple ?

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Apportez, vous aussi, votre témoignage en écrivant à axel.imhof@yahoo.com

Confinement Georges REMPPIl y a 1 semaine

Il est mon Espérance

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Apportez, vous aussi, votre témoignage en écrivant à axel.imhof@yahoo.com

Confinement Mireille HITZIGERIl y a 1 semaine

Un temps suspendu

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Apportez, vous aussi, votre témoignage en écrivant à axel.imhof@yahoo.com

Confinement Claire LINCKERIl y a 1 semaine

Une réponse dans la tempête ?

L’inspection de Wissembourg propose un projet d’écriture « Au jour le jour ma vie de foi » où chacun est invité à partager comment le confinement a changé sa manière de vivre et de comprendre sa foi, de vivre et de comprendre l’Église. Apportez, vous aussi, votre témoignage en écrivant à axel.imhof@yahoo.com

Confinement Henri HAESSIGIl y a 1 semaine