Onglet Actus
  • Camps cet été

  • Nomination de Marion Muller-Colard au Comité consultatif national d’éthique (CCNE)

    Docteure en théologie protestante de l’Université de Strasbourg, elle est auteure d’une thèse sur le livre de Job et « le mal de justice ». De 2008 à 2013 elle a ensuite exercé un travail d’aumônier hospitalier à la Clinique du Diaconat à Mulhouse avant de se consacrer entièrement à son travail d’écrivaine. Elle s’est notamment fait remarquer pour son livre « L’autre Dieu. La plainte, la menace et la grâce » (Éditions Labor et Fides) qui a rencontré un large succès en librairie et obtenu les prix Spiritualités d’aujourd’hui et Écritures et spiritualités en 2015.

     

    L’UEPAL lui souhaite beaucoup de réussite dans ses nouvelles fonctions.

     

     

    Retrouvez deux articles très intéressants sur le sujet :

    « Treize nouveaux membres nommés au CCNE », article paru dans La Croix du 29 décembre 2017

    « Bioéthique : Chrétiens, soyons les gardiens de la vulnérabilité », article paru dans La Vie le 4 janvier 2018

     


    Publié le 15 janvier 2018

     

    -->
  • John Bost remporte un prix à Angoulème

  • Index 2018 de la persécution des chrétiens

  • Décès du pasteur Wolfgang Gross- de Groër

  • Message oecuménique de Noël

    C’est que, pour trouver le chemin de la mangeoire de Bethlehem, il faut sortir du confort, se débarrasser de nos encombrements, qu’ils soient matériels – comme notre soif inextinguible de consommation - ou psychologiques – comme notre obsession d’efficacité et d’apparence-. Pour trouver le Christ, il faut se mettre à l’écart, dans le silence et le dénuement intérieur. Il faut contempler comme les bergers la voûte étoilée pour percevoir le chant des anges. Ces messagers de la Bonne Nouvelle nous indiquent le chemin de l’humble étable où gît celui qui a fait descendre le ciel sur la terre, le Prince de paix annoncé par l’antique prophétie. « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! »

    Le silence et l’humilité : deux dispositions intérieures à cultiver en ce temps de Noël, dans notre monde où tout n’est que vacarme et prétention orgueilleuse. Car seuls les humbles et ceux qui ont une capacité d’écoute peuvent accéder à la vraie joie de Noël, comme Marie, humble et attentive, comme les bergers et même comme les mages, qui ont eu l’humilité de se laisser guider et enseigner.

    Paix aux hommes, paix sur terre : le message de Noël s’adresse aux chrétiens et à toute personne de bonne volonté. Puisse la paix de Dieu, trouvée dans le silence et l’humilité, se concrétiser dans nos vies par des actions de justice et de solidarité, de respect de la création, de réconciliation et de fraternité !

    Joyeux Noël à toutes et à tous, dans la paix du Christ qui est joie et espérance !

     

     

    Christian Albecker                                                       Mgr Luc Ravel

    Président de l’Union des Églises Protestantes                Archevêque de Strasbourg

    d’Alsace et de Lorraine

     

     

    -->
  • Lettre ouverte GCO

  • Appel à l'accueil des réfugiés

  • Couloirs humanitaires

  • Communiqué Comprendre et s'Engager

UEPAL L'Église et moi Jeunesse En milieu scolaire

Un enseignement de culture religieuse

Envoyer Imprimer PDF

 

Dans le trois départements de l'Est de la France (Haut-Rhin, Bas-Rhin, Moselle), la loi scolaire de 1850, dite "Loi Falloux" est en vigueur.

Elle offre aux élèves la possibilité de suivre un cours de religion catholique, protestant ou israélite.

Le programme protestant est un parcours de culture religieuse.

 

En quoi consiste cet enseignement ?

- une première initiation à la Bible, à ses principaux personnages et ses grands récits, puis au contexte dans lequel ces textes sont nés
- une découverte des règles de vie portées par la tradition judéo-chrétienne
- une découverte des figures marquantes de l'histoire du christianisme
- une découverte des autres religions
- une réflexion sur les valeurs
- une réflexion sur les questions existentielles



L'enfant et l'adolescent ont besoin de découvrir leurs racines et de se forger une identité. A partir des histoires bibliques, il s'agit d'élargir progressivement le champ des connaissances et des compétences des élèves. La formation au jugement critique est également un objectif central. En résumé, l'enseignement religieux doit permettre aux enfants de prendre conscience des repères essentiels de leur environnement culturel et religieux, de les comprendre et de les interpréter librement. Les questions de sens et les questions éthiques font partie intégrante des contenus et sont abordées dans un esprit de tolérance et de respect des opinions de chacun.


Un enseignement de culture religieuse, respectueux du caractère confessionnel du statut scolaire nous semble donc parfaitement possible. En raison du cadre général de l'école publique et de la diversité des motivations des élèves, il nous apparaît juste de favoriser une démarche de culture religieuse dans le cadre scolaire et de proposer des démarches catéchétiques basées sur l'adhésion volontaire dans le cadre ecclésial. L'enseignement religieux scolaire proposé dans cet esprit par les Eglises protestantes est ouvert, par principe, à tous les élèves qui en feront la demande.


Vous trouvez les programmes de culture religieuse à l'école sur le site : http://acteurs.uepal.fr/services/catechese 
ou en contactant le service de la catéchèse de l'UEPAL : 03 88 25 90 35 / cate@uepal.fr  

 
UEPAL L'Église et moi Jeunesse En milieu scolaire