Assemblée de l'union en 2017

En 2006, les Églises luthérienne (EPCAAL) et réformée (EPRAL) d’Alsace et de Lorraine se sont unies pour former l’UEPAL. Chacune des Églises a ainsi rassemblé ses pasteurs dans un corps pastoral unique et a délégué à l’Union une grande partie de ses compétences pour conduire des actions communes.

Contrairement à l’Église catholique, notre fonctionnement n’est pas bâti sur un système pyramidal : la décision vient « d’en bas », elle vient du peuple d’Église.  

En effet, le système de l’Union fonctionne sur mandat :  

  • Les instances supérieures sont toutes élues par les représentants des paroissiens, eux-mêmes élus. C’est toujours le peuple d’Église qui élit l’échelon supérieur jusqu’à la direction ; 
  • Les missions du mandat sont précises (comme une fiche de poste) ; 
  • Les mandats sont échus pour une période de temps donnée. 

Les paroisses

L’UEPAL rassemble 247 paroisses. Chacune est animée par un conseil presbytéral constitué de paroissiens actifs élus parmi eux et d’un pasteur. 

Une paroisse n’est pas seulement une église physique, c’est aussi une communauté vivante de personnes qui s’investissent dans la bienveillance pour un épanouissement spirituel. 

Une paroisse est avant tout un espace de vie, un espace de partage, un espace de foi et de communion. C’est un espace où chacun se sent libre d’être lui-même devant Dieu, et devant les autres. Ensemble, dans cette bienveillance,  la parole peut être libérée. Et c’est la liberté des individus qui fait la beauté de la communauté dans toute sa diversité.  

Aujourd’hui, de nombreuses paroisses se regroupent par secteur paroissial dans le but de mutualiser leurs moyens. De plus en plus, les pasteurs ne sont plus responsables « d’un seul clocher » mais de plusieurs paroisses.

Le conseil presbytéral

Le conseil presbytéral, constitué de paroissiens actifs élus parmi eux et d’un pasteur, est l’organe dirigeant de la paroisse. Il est responsable de toutes les décisions concernant la vie spirituelle et matérielle de sa paroisse. 

Cela signifie qu’il veille notamment à l’entretien des bâtiments, à la célébration régulière des cultes et à l’organisation de l’enseignement religieux au sein de sa paroisse. 

Inspections et consistoires

Les paroisses sont regroupées par secteur géographique en consistoires, puis en inspections pour les luthériens. Ce sont aussi des lieux de foi, d’engagement et de diaconie vécus à une échelle plus régionale.

Consistoire supérieur et Synode 

C’est au Consistoire supérieur et au Synode  que vont se définir les grandes stratégies et les grandes orientations de la politique de l’Église. Avant de choisir une nouvelle orientation, le Consistoire supérieur et le Synode demandent un avis aux paroisses avant de valider ou d’invalider leur décision. Les paroisses ont un pouvoir de consultation sur toutes les réflexions et à tous les échelons. 

De plus en plus, les décisions et les pouvoirs du Consistoire supérieur et du Synode sont délégués à l’Assemblée de l’Union des deux Églises. 

Directoire et Conseil synodal 

Ce sont des organes exécutifs, ils ne prennent pas de décisions sur les orientations de l’Église mais fixent l’ordre du jour, préparent les débats, et assurent l’exécution des délibérations prises au Conseil supérieur et au Synode. 

Assemblée de l’Union 

L’Assemblée de l’Union adopte des hypothèses de réflexion puis consulte les différentes instances (en partant toujours de l’avis des paroisses) avant de statuer sur une décision. Les paroisses ont un devoir de contribution, elles doivent fournir des avis éclairés, du matériel de réflexion, des éléments critiques, des amendements ou des propositions. C’est ce qu’on appelle la démarche synodale. 

Cependant la conclusion des consultations n’est pas impérative, même si les grandes orientations ne sont jamais prises à contre-courant du ressenti du peuple d’Église.  

Le Président de l’Assemblée est ce qu’on appelle un « primus inter pares » soit le premier parmi ses pairs. Cela désigne une personne qui préside une assemblée sans avoir de pouvoirs propres. L’expression souligne l’égalité formelle entre tous les membres de l’Église et le fait que les décisions sont prises par consensus. 

Conseil de l’Union (restreint et plénier) 

Le conseil de l’Union est l’organe exécutif de l’UEPAL. Il se réunit en formation restreinte tous les 15 jours et en formation plénière tous les 3 mois. 

Composé de 6 membres, le conseil restreint est responsable de la gestion du corps pastoral luthérien (nominations, mutations et destitutions des pasteurs, suffragants, vicaires et aumôniers). 

Le conseil plénier est un organe exécutif, composé de 15 membres. 

En charge de la préparation des séances, le conseil plénier choisi les questions qui seront à l’ordre du jour de l’Assemblée de l’Union et propose des pistes de réflexions pour les orientations, qui seront adoptées ou non en tant qu’hypothèses de réflexion par l’Assemblée de l’Union. Il veille également à l’exécution des décisions prises à l’Assemblée. 

Faites le plein de ressources !

Recevez toutes les actualités à destination des paroisses de l’UEPAL.

Restez connectés avec l'UEPAL