Installation du nouveau Conseil synodal - juin 2018

L'Église protestante réformée d'Alsace et de Lorraine (EPRAL) constitue, avec l’Église protestante de la confession d’Augsbourg d’Alsace et de Lorraine (EPCAAL,) l'Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL). Elle est issue de la pensée du réformateur Jean Calvin. Si l'Église réformée est minoritaire en Alsace et en Moselle, elle reste l'Église protestante la plus répandue dans le reste de la France. Son Synode assemble une quarantaine de délégués une fois par an.

Le Conseil synodal est l’organe exécutif du Synode. Ses membres fixent l’ordre du jour, préparent les débats et assurent l’exécution des délibérations prises au Synode. 

Synode du 16 juin 2018

« La vocation de l’Église aujourd’hui »

Ce samedi 16 juin, au Quai Saint Thomas à Strasbourg, l’Église protestante réformée d’Alsace et de Lorraine (EPRAL) s’est réunie en Synode. Cette assemblée est composée de trente trois délégués de ses consistoires auxquels se sont joints pour cette journée une quarantaine d’invités des paroisses et de l’Église protestante de la Confession d’Augsbourg d’Alsace et de Lorraine et de l’Église protestante unie de France.

Autour du thème « La vocation de l’Église aujourd’hui », l’EPRAL a manifesté une fois encore sa volonté d’être à l’écoute des questions de société, des attentes religieuses et spirituelles. Outre le message d’ouverture du pasteur Christian Krieger, président sortant, le Synode a écouté avec intérêt celui du président de la Fédération protestante de France, le pasteur François Clavairoly. Ce dernier a proposé, sur la base des expériences vécues en 2017, sa vision des défis et des perspectives pour le protestantisme aujourd’hui.

Lors de cette session, l’EPRAL a procédé à l’élection de son Conseil synodal.

Le pasteur Christian Krieger a été réélu, au premier tour de scrutin avec 80 % des suffrages, pour un nouveau mandat comme président du Conseil synodal. Celui-ci est composé de quatre autres membres, élus eux aussi au premier tour : Madame Anne Dehestru (Guebwiller), vice-présidente, Madame Sonia Corneille (Seebach), Madame la pasteure Marianne Renaud (Yutz) et Monsieur le pasteur Pierre Magne de la Croix (Strasbourg Bouclier). Ils sont tous élus pour trois ans.

 

Le synode a également reçu comme perspectives de ses réflexions et de ses travaux pour les années à venir trois axes prioritaires. Le premier consistera en un travail sur les attentes religieuses actuelles, pour être à l’écoute des attentes et besoins spirituels de nos contemporains. Le deuxième sera de se ressaisir de la question du témoignage de l’Évangile pour (re)devenir une « Église de témoins ». Enfin, le troisième analysera les réalités de vie des paroisses sur le terrain pour trouver comment mieux corréler les fonctionnements institutionnels. Le président Krieger souhaite, avec le Conseil synodal accompagner ces travaux pour que l’Église puisse être à même de répondre à sa vocation.

La journée s’est achevée au temple du Bouclier à Strasbourg avec le culte d’installation du Conseil synodal, honoré par la présence du vice-président de l’Assemblée Nationale, le député Sylvain Waserman. C’est le pasteur François Clavairoly qui a apporté la prédication, rappelant que l’Église et les chrétiens sont appelés à être en continuelle marche, en éternel pèlerinage.

Faites le plein de ressources !

Recevez toutes les actualités à destination des paroisses de l’UEPAL.

Restez connectés avec l'UEPAL