15 février 2021

Changement à la tête de l’Eglise protestante du Palatinat

Dorothee Wüst succède à Christian Schad.

Le dimanche 14 février 2021, la pasteure Dorothee Wüst a été installée comme présidente de l’Eglise protestante du Palatinat en l’église du « souvenir de la protestation » de Speyer. Elle succède dans cette fonction au pasteur Christian Schad, dont le départ à la retraite intervient après 12 ans de présidence. Dorothee Wüst est la première femme à occuper cette fonction. Elle était jusque-là « Oberkirchenrätin » chargée à la direction de l’Eglise de la formation théologique des adultes, du travail pour la paix et l’environnement, de l’enseignement religieux et des écoles. Le président Albecker a représenté l’UEPAL et la Conférence des Eglises Riveraines du Rhin (CERR) à cette cérémonie, à laquelle participaient également l’évêque Heinrich Bedford-Strohm, président de l’EKD (Eglise Protestante d’Allemagne) et Mgr Georg Bätzing, président de la Conférence épiscopale allemande, ainsi que de nombreux représentants du monde ecclésiastique et politique.

Rappelons que l’Eglise protestante du Palatinat est une Eglise unie depuis le plébiscite de 1818, où luthériens et réformés ont adopté une confession et une organisation commune. Elle compte environ 480 000 membres et 401 paroisses réparties en 15 « Dekanate » (Doyennés), avec 568 pasteurs. Elle est membre de l’EKD, de la CERR et de nombreuses instances internationales et œcuméniques.

C’est à l’occasion de la Diète de Spire en 1529 que 5 princes et 14 villes (dont Strasbourg) ont émis une protestation solennelle face aux exigences de l’Empereur. Les partisans de la Réforme ont ainsi été appelés pour la première fois « protestants ». L’église du « souvenir de la protestation » construite au 19e siècle rappelle cet événement.

Dorothee Wüst, nouvelle présidente de l'Eglise protestante du Palatinat

L’église du souvenir de la protestation