18 mars 2020

18 mars 2020 : un jour…

En cette période de confinement,
retrouvez chaque jour, une prière, une musique…
Un moment de foi à vivre tout en restant chez soi.

18 mars 2020

une prière…

En cette période, où nous devons rester à la maison et donc loin physiquement les uns des autres, je vous propose que nous restions unis symboliquement avec une prière chaque jour.

Proposée par Sophie Herrlé, pasteure à Lembach

 

Seigneur,
Dans le silence de ce jour naissant,
je viens te demander la paix, la sagesse et la force.
Je veux regarder aujourd’hui le monde
avec des yeux tout remplis d’amour,
être patient compréhensif et doux.
Voir au-delà des apparences tes enfants
comme tu les vois toi-même,
et ainsi ne voir que le bien en chacun.
Ferme mes oreilles à toute calomnie,
garde ma langue de toute malveillance,
que seules les pensées qui bénissent
demeurent dans mon esprit,
Que je sois si bienveillant et si joyeux
que tous ceux qui m’approchent sentent ta présence.
Revêts-moi de ta bonté, Seigneur,
et qu’au long de ce jour, je te révèle.

Amen.

Auteur inconnu

une musique…

En ces temps difficiles, marqués par la nécessaire « distanciation sociale », par diverses inquiétudes et par de multiples interrogations, nous vous proposons une pièce de musique par jour à découvrir ou à redécouvrir.
La musique contribue à donner sens à la vie, à se poser et se ressourcer pour affronter un quotidien souvent anxiogène.
Des musiques très différentes les unes des autres seront proposées, accompagnées d’un bref commentaire.
Bonne écoute !
Proposé par le service musique de l’UEPAL


Lean on me – Bill Withers

« Parfois dans nos vies
nous connaissons chagrin et douleur,
mais avec sagesse,
nous savons qu’il y a toujours un lendemain.
Repose-toi sur moi si tu te sens faible,
je serai ton ami… »

 

Cette célèbre chanson de Bill Withers est interprétée ici par Theresa Thomason accompagnée du chœur Lift up your Hands dirigé par Catherine Fender. Il s’agit d’une vidéo amateur prise lors d’un mémorable concert aux Dominicains de Haute-Alsace le 1er novembre 2009 dans le cadre du Festival Gospel’In et qui rend bien l’esprit du concert, tout en interaction avec le public.

L’amorce est simple, la soliste chante seule avec le soutien du piano et de la batterie. Puis le chœur fait écho à la ferveur rayonnante de la chanteuse new-yorkaise. Une façon très communicative de chanter l’espérance, un moment de partage intense.

L’espérance, un trésor à partager.

À écouter, à voir : Lean on me

 

Texte complet et traduction ici