1 septembre 2020

De la campagne à la ville : croire entre les lignes

Un projet pour accueillir sous toutes ses formes des "ateliers du croire" et intitulé Ars Bene Credendi va être lancé fin septembre. Présentation par leurs initiateurs, Alexandra Breukink, pasteure à Gunsbach, et son époux Chris Doude van Troostwijk, professeur de philosophie à Amsterdam et à Luxembourg.

Ars Bene Credendi aimerait transformer le Climont en un lieu d’accueil et d’hospitalité pour des croyants et les chercheurs de sens qui se sentent attirés par l’expérience spirituelle, intellectuelle, sociale et artistique.Se greffant sur la paroisse, Ars Bene Credendi se voit comme un outil au service d’une communauté «  en réseau  », une nouvelle manière d’être Église au XXIe siècle où on travaille les « arts de croire ». Ars Bene Credendi a la conviction qu’une paroisse rurale aurait avantage à partager ses trésors inopinés avec des veilleurs et des guetteurs de sens, venant d’ailleurs.

Les expériences de confinement liées à la crise du Covid-19 ont renforcé la conviction de la faisabilité et de la pertinence du projet. Le hameau du Climont se développera non seulement comme lieu de retraite géographique, mais aussi comme lieu de convergence grâce à Internet et en lien avec tous ceux qui cherchent à développer « l’art de croire » ailleurs. Il se ré-inventera comme un lieu réformé : point d’ancrage du réel et du virtuel, atelier du croire en développement permanent.

Ars Bene Credendi sera nourri par le va-et-vient entre protestantismes et autres convictions, entre religions et cultures, entre penseurs et artistes, entre ville et campagne. Il s’agit de placer le temple du Climont , lieu d’Église d’une communauté réformée rurale, au centre d’un réseau entre foi et arts, culture et nature, universitaires et grand public, entre l’Alsace et l’Europe. Ars Bene Credendi cherche à développer l’art de croire pour soutenir et renforcer la paroisse de Villé-Climont-Saâles, redécouvrir la foi chrétienne et la vivre d’une manière expérimentale et inventive, pour tisser des liens au-delà des frontières intergénérationnelles, interconvictionelles, internationales, interdisciplinaires et pour prendre notre responsabilité de protestants dans un monde en crise.

Alexandra Breukink et Chris Doude van Troostwijk

 

Journées d’études

Vendredi 25 septembre au Temple Neuf à Strasbourg

Samedi 26 septembre au temple du Climont

Au programme :

  • Croire est un art : les surprises du sens !
  • Les imprévus de la rencontre
  • Entre les lignes : l’art de croire au Climont

Avec parmi les intervenants :

  • Jean-Paul Willaime (sociologue des religions)
  • Christian Krieger (président du Coonseil synodal de l’EPRAL et président de la Conférence des Églises européennes
  • Sylvie Lander ( artiste peintre)
  • Jenny Lizelmann ( directrice de la maison Schweitzer)
  • Nello Dronne (musicien)
  • Nanou Humbert (agriculteur bio)

Programme détaillé et inscription (obligatoire) : arscredendi.eu

Article repris du Nouveau Messager – édition septembre-octobre 2020

Paysage du Climont