6 juillet 2022

Nouveaux visages du ministère

Premier culte de reconnaissance pour six ministères particuliers

Un culte de reconnaissance

Ce dimanche 3 juillet 2022, en l’église protestante de Haguenau, a eu lieu le premier culte de reconnaissance des ministères particuliers, à l’issue de l’Assemblée de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL).

La reconnaissance de ces ministères particuliers, en complémentarité avec le ministère pastoral, constitue une évolution majeure dans l’organisation des ministères au sein de l’UEPAL.

Cette valorisation des ministères particuliers répond aux orientations stratégiques de l’UEPAL formulées pour la décennie 2015-2025. En effet, les accents mis ces dernières années sur la formation des acteurs d’Église, la mutualisation des moyens entre les paroisses et la diversification des ministères ont amorcé cette démarche au sein de l’UEPAL. En novembre 2020, l’Assemblée de l’UEPAL a adopté le nouveau cadre pour les ministères particuliers. L’UEPAL en reconnait aujourd’hui six.

 

© Pascal Hubscher / UEPAL

Six ministères particuliers

Définition des différents ministères particuliers :

  • Le·la prédicateur·rice est itinérant. Notamment reconnu·e pour la célébration des cultes, le·la prédicateur·rice proclame la Parole, et peut, sous réserve d’une délégation pastorale, célébrer les sacrements.
  • L’assistant·e pastoral·e est placé·e sous la responsabilité d’un·e pasteur·e qui lui délègue des missions : prédication, visites et actes pastoraux. Il·elle contribue à rassembler et édifier la ou les communautés dans lesquelles il·elle est établi.
  • Le·la diacre accomplit, dans le cadre d’un service d’entraide (paroissial, consistorial ou sectoriel), ou dans le cadre d’institution ou d’œuvre protestante, un service caritatif, social ou solidaire.
  • L’aumônier·ère, qu’il·elle intervienne enétablissement sanitaire, médico-social, carcéral, militaire, scolaire ou universitaire, est reconnu pour un service d’accompagnement et de visite, même s’il·elle peut aussi prêcher et administrer les sacrements par délégation pastorale.
  • L’animateur·rice communautaire est reconnu·e pour rassembler et édifier la ou les communautés dans lesquelles il·elle est établi·e. Il·elle se déploie dans des domaines aussi divers que l’animation jeunesse, la formation, la catéchèse, la musique ou plus généralement l’animation paroissiale.
  • Enfin, le ministère d’évangéliste est reconnu principalement pour l’annonce de l’Évangile dans le monde et le développement de nouvelles communautés. Il·elle peut aussi prêcher et administrer les sacrements par agrément spécifique.

Avec les nouveaux prédicateurs reconnus chaque été (ils sont 4 cette année), ce sont 11 aumôniers, 1 diacre, 2 animatrices communautaires et 1 assistant pastoral qui ont été reconnus dans leur ministère particulier lors de ce culte d’action de grâce. Ils sont nombreux à exercer depuis plusieurs années.

Quelques photos en souvenir de la journée

Merci à Pascal Hubscher pour les photos

Présentation des nouveaux ministres particuliers

Anita Agbenokoudji – Aumônier

« Provenant d’un petit village d’Alsace du Nord, j’ai grandi dans une église luthérienne. J’ai participé activement au parcours catéchétique et au groupe de jeunes des paroisses de Wissembourg, Lembach, puis à la maison des jeunes du Liebfrauenberg, où j’ai ensuite animé quelques weekends. J’ai tenté également une première année de théologie en 1985, mais n’était sans doute pas assez mûre à l’époque. Le Seigneur m’a retrouvé plus tard, à Strasbourg, suite à une recherche tous azimuts dans toutes les communautés et paroisses. Après la rencontre avec mon futur mari dans une chorale gospel de Hautepierre, et aussi le choc de la découverte de son pays (Togo), je me suis engagée plus avant dans les activités paroissiales, d’abord bénévolement auprès des enfants, ensuite en tant qu’intervenante en culture religieuse et finalement dans les visites aux personnes âgées. Ce dernier appel s’est concrétisé à l’occasion d’un diplôme universitaire d’aumônier en 2019 pour le Nouvel Hôpital et les EHPAD du consistoire de Barr. »

Anita Agbenokoudji

Odile Bonzani – Aumônier

« Je m’appelle Odile Bonzani, issue d’une famille nombreuse, j’ai 4 sœurs et 2 frères. Je suis célibataire. Avant d’être aumônier au Groupe Hospitalier Sélestat Obernai et au Centre Départemental de Repos et de Soins de Colmar, j’étais aide-soignante. Je suis engagée dans l’Église Évangélique Perspectives de Colmar. Je vis mon ministère comme un appel du Seigneur à visiter et accompagner mon prochain dans son avancée en âge, dans sa situation de handicap, de maladie ou de fin de vie. Je collabore avec la pastorale de Colmar et celle de Sélestat, mes collègues aumôniers protestants de Colmar et mes collègues aumôniers catholiques des lieux où j’exerce. »
Membre de l’Église évangélique Perspectives de Colmar.

Odile Bonzani

Francine Chevallier-Meyer – Aumônier

« Protestante engagée, d’origine alsacienne, j’ai tâtonné avant de trouver à incarner ce que j’appelais donner le meilleur de moi-même. Aujourd’hui je me vis servante de l’espérance, unifiée, profondément vivante de cette Vie que rien n’arrête. Aller vers l’autre, lui porter attention, être disponible pour la rencontre me rend profondément heureuse. »
Aumônier des établissements sanitaires et médico-sociaux, basé à l’Hôpital Robert Schuman – Groupe UNEOS à Metz (57).

Francine Chevallier-Meyer

Pascale Haller-Jahn Aumônier hospitalier, superviseure formatrice

« Je suis née à Strasbourg, le 18 mai 1964, j’ai 57 ans. J’ai toujours eu une passion pour les sciences humaines, notamment la psychologie. Après la survenue de mon handicap en 1988, j’ai porté une réflexion sur mon engagement ecclésial et me suis sentie appelée au ministère d’aumônier que j’ai exercé avec beaucoup de plaisir durant 21 ans révolus. J’ai renoué avec la psychologie en me formant à la supervision pastorale que j’exerce depuis 2005. »

Pascale Haller-Jahn

Hanitra Ranaivosoa Aumônier

« Rija, Tamby et Gracia sont mes adorables enfants. Dieu en Jésus Christ est mon Soleil. IL me procure de l’énergie renouvelable dans la prière pour que je puisse poursuivre mon chemin. Ainsi, avec notre volonté dans le consistoire de Metz, nous avions pu vivre un bon partage autour de la Bible. Actuellement, avec l’énergie de nos aînées de l’EHPAD dans le consistoire de Neudorf nous venons d’échanger au sujet du Carême. J’adore les rencontres et les discussions dans le respect mutuel. J’apprécie la nature et la simplicité… »

Hanitra Ranaivosoa

Christine Ischia Animatrice communautaire

« J’ai 55 ans, je suis mariée et j’ai trois enfants. Je suis animatrice communautaire dans le secteur de Schwindratzheim depuis le 1er septembre 2019. J’accompagne les enfants dans différentes activités : catéchisme, club biblique, biblo-Jeunes, culte pour tout-petits. Je suis également référente de « La Parole est dans le pré » ainsi qu’intervenante dans les écoles primaires. 

Ce travail me procure une grande richesse intérieure, m’apporte de belles rencontres et me donne l’envie d’évoluer et de progresser. Amener à découvrir et partager la foi, transmettre, faire réfléchir et avancer les jeunes, mais également apprendre à leur contact, sont les tâches qui me sont confiées et qui m’épanouissent au quotidien. »

Christine Ischia

Nathanaël Jeuch Aumônier

« Aumônier d’établissement depuis bientôt 3 ans à la Fondation Protestante Sonnenhof qui accueille des personnes en situation de handicap, j’ai grandi dans une famille chrétienne. C’est à l’âge de 14 ans que j’ai fait une démarche de foi personnelle, qui a ensuite évolué au fil des années. Après un cursus en psychologie, j’ai pu voir l’appel de Dieu pour un ministère bien particulier, celui d’aumônier. Aujourd’hui, je peux témoigner de comment Dieu m’équipe, pour le servir là où il m’a placé, afin d’aimer mon prochain comme Jésus m’a aimé. »
Membre de l’Église évangélique La Bonne nouvelle de Lingolsheim-Ostwald.

Nathanaël Jeuch

Ghislaine Johnstone – Prédicatrice

« Secrétaire médicale à l’hôpital, ancienne aide-soignante, 57 ans, arrivée du Congo-Brazzaville à 9 ans, mariée, 4 enfants. À 25 ans, je découvre la foi avec les pentecôtistes. En 2020, après 30 ans à l’église ECP, je décide de rejoindre officiellement l’église protestante de Hautepierre (UEPAL). En relation avec l’UEPAL depuis 2013. Depuis 2018 je suis membre du conseil d’accompagnement de l’aumônerie CHU de Hautepierre. En 2018 j’obtiens l’agrément auxiliaire d’aumônerie. Je valide en 2019 un DU aumôniers et en 2021 un DU  homilétique. C’est pour moi une joie et un honneur de prêcher l’Évangile de Jésus-Christ ».

Ghislaine Johnstone

Fabienne Maennlein Aumônier

« Originaire d’Ittenheim, j’ai 52 ans. Je suis mariée et mère de 4 enfants. Très tôt j’ai eu à cœur l’Église et je me suis engagée pour servir, même avant de faire de la théologie. Sensible aux relations interpersonnelles et à l’accompagnement des personnes, je me suis assez naturellement orientée vers l’aumônerie il y a bientôt 20 ans. En septembre 2010 je reprends mon poste actuel. »

Fabienne Maennlein est membre de l’Église évangélique La Bonne nouvelle de Lingolsheim-Ostwald.

Fabienne Maennlein

Richard Marty Assistant pastoral

Richard Marty a 54 ans, il est originaire du centre Alsace (Ried), il est le père de 5 enfants et divorcé. Il a travaillé pendant 25 dans l’industrie comme mécanicien régleur puis superviseur (encadrement) de production et il fut délégué syndical. Il est reconnu comme prédicateur laïque en 2011 (50 lieux de cultes différents et plus de 300 cultes entre 2011 et 2018). Il travaille ensuite pendant 6 ans à la Fondation Protestante Sonnenhof (Bischwiller). Et depuis mai 2018, il s’épanouit comme assistant pastoral de la pasteure Régine Lehner sur les paroisses de Moselle Sud (autour de Sarrebourg).

Richard Marty

Sylvie Michel – Diacre

« Enseignante, prédicatrice laïque depuis 27 ans, je me suis sentie appelée à mettre mes compétences pédagogiques, théologiques, et mes aspirations humanistes au service de l’Église protestante, en réalisant avec la paroisse de Colmar une structure d’accompagnement à la scolarité en quartier prioritaire, et en participant à la fondation d’un jardin partagé, dans un esprit de solidarité, de travail et de vécu communs, sources d’enrichissement dans le respect de la diversité et fondamentalement, témoignage de l’Église de Jésus-Christ dans la société contemporaine multiculturelle. »

Sylvie Michel

Jézabel Muller-Zuber – Aumônier

« Aumônier depuis 2017 à l’hôpital du Neuenberg, j’ai souhaité être, auprès des patients, résidents et personnels de l’établissement, une présence bienveillante et apaisante. Outre ma formation théologique, j’ai pu bénéficier d’autres expériences qui ont aiguisé mon sens de l’accompagnement et de l’écoute. Ma compréhension de l’amour de l’autre et mon désir d’être présente aux côtés de tous ceux qui ont besoin d’être accompagnés dans toutes les circonstances de la vie sont au cœur de mon engagement auprès des patients, de leurs familles ou auprès des personnels. »

Jézabel Muller-Zuber

Stéphane Pompermeier – Aumônier et prédicateur

« Né le 12 mai 1976 à Thionville (57), j’ai vécu 12 ans en Belgique où j’y ai fait mes études et travaillé comme aide-soignant. De confession catholique, j’ai découvert le protestantisme en Belgique. Au service de ma paroisse à Bruxelles comme diacre. En 2012, je reviens en France. En 2014, je commence un DU Diaconie, en 2017 un DU Aumôniers et 2018 un DU Homilétique. Depuis le 1er décembre 2018 je suis aumônier à l’Hôpital Belle-Isle à Metz et aumônier territorial dans la Vallée de l’Orne en Moselle. »

Stéphane Pompermeier

André Puireux – Prédicateur

« J’ai 64 ans, 3 enfants et 3 petits enfants. Membre de la paroisse de Beblenheim, j’ai été un temps conseiller presbytéral. »

André Puireux a commencé son parcours professionnel par un engagement au sein de l’armée de l’air. Il s’est orienté ensuite vers les métiers du travail social. A passé un diplôme d’éducateur spécialisé dans les questions relatives à l’échec scolaire et un diplôme de zoo thérapeute.

Recherchant  Dieu depuis toujours, André Puireux a profité de son passage à la retraite pour continuer le travail d’approfondissement de sa théologie et valider son DU de formation théologique et homilétique.

André Puireux

Marie-Louise Rempp – Aumônier

« Aumônier territorial sur le consistoire de Hatten depuis 6 ans, je suis engagée dans l’Église depuis de longues années entre autres en tant qu’organiste… Dans le cadre de ma profession d’ergothérapeute, j’ai reçu un appel face au manque de présence spirituel auprès des personnes âgées souvent isolées de leur paroisse où elles furent parfois fidèles et engagées. Je travaille au sein d’EHPADs (3), assure des visites à domicile, met en place et accompagne des équipes de visiteurs. Dans ce ministère, j’aime la relation personnelle, l’écoute, célébrer et partager la Parole. La foi est traversée de questions, en mouvement. La force de l’Esprit et la communauté des chrétiens m’accompagnent : c’est ma conviction. »

Marie-Louise Rempp

Jean-Philippe Sommer – Prédicateur

Jean-Philippe Somme a 52 ans. Il est marié, et a 2 garçons et une fille

Jean-Philippe Sommer est membre de la paroisse des Colombages Hunspach-Seebach. Il exerce le métier de chef de produit pour systèmes de combustion et agile coach. Il apprécie particulièrement faire des randonnées dans les Vosges autour de la vallée de Munster, du ski, faire de la musique (guitare), les voyages, et la littérature.

Jean-Philippe Sommer

Lorène Spielewoy-Nehlig – Animatrice communautaire

« J’ai 27 ans, je suis diplômée d’une licence d’histoire des arts et du DU aumônier de la Faculté de théologie protestante de Strasbourg. J’ai par ailleurs été engagée de nombreuses années dans le scoutisme (EEUDF) et dans l’association Coexister (dialogue inter convictionnel des jeunes). C’est à l’issu d’une année de volontariat en Égypte en 2018, en tant qu’envoyée de l’Action Chrétienne en Orient, que je me suis sentie appelée à faire du travail jeunesse dans notre union d’Églises. Le poste d’animatrice communautaire aux EUL, que j’occupe actuellement s’ancre parfaitement dans mon parcours, et me permet au sein de mon travail de partager mes valeurs, mettre à profit mes compétences et aussi de continuer de me former. »

Lorène Spielewoy-Nehlig

Catherine Spitz – Aumônière

« Née dans une famille protestante, baptisée, confirmée et faisant partie de la paroisse de Mittelbergheim depuis 1996 (26 ans). Je participe à différentes activités comme la chorale depuis 24 ans, quelques années monitrice d’école du dimanche, plusieurs mandats de conseillère presbytérale. Avec un BTS esthétique cosmétique en poche et 28 années de métier d’esthéticienne, dont 12 années à mon compte, je n’avais pas prévu de devenir aumônière, même s’il y a eu des prémices en 2005, puis en 2014, et enfin en 2018 où tout s’est précisé et allé très vite. J’espère aujourd’hui en toute humilité être porteuse de l’Évangile, de l’amour de Dieu en Jésus-Christ. J’espère être présence, témoin et offrir une parole de vie, de foi, d’espérance à ceux que je côtoie, ceux que je rencontre avec l’aide de Dieu. » Aumônière dans quatre des EHPAD du Pôle Senior des Diaconesses de Strasbourg depuis le 1er septembre 2019.»

Catherine Spitz

© Pascal Hubscher / UEPAL

© Sergey Shmidt / Unsplash