Julien Freymuth

Alto

Le contre-ténor Julien Freymuth débute ses études musicales avec Arlette Steyer à la Maîtrise de Garçons de Colmar. Il obtient par la suite le diplôme de spécialisation en Chant Baroque au Centre de Musique Baroque de Versailles puis le DEM au conservatoire de Versailles dans la classe de Gaël de Kerret.
Il se forme également auprès de Peter Kooij, Andreas Scholl et Gérard Lesne. Depuis, il a eu l’occasion de chanter et de collaborer à de nombreux enregistrements sous la direction de chefs tels que Ton Koopman, Christophe Rousset, Olivier Schneebeli, Benoît Haller, Hans Michael Beuerle, Françoise Lasserre, Raphaël Pichon, Michael Hofstetter, Felix Koch, Konrad Junghänel, Sébastien Daucé, Léo Warynski et Hervé Niquet.

En 2013, il fait la rencontre d’Andreas Scholl et de Gérard Lesne. Une collaboration étroite commence alors avec ces deux artistes. Il est finaliste au Concours de Chant Baroque de Froville. Sur les conseils d’Andreas Scholl, il rejoint le programme d’excellence « Barock Vokal » à l’université de Mayence.

En 2015, il est soliste dans le Messie de GF Haendel avec l’ensemble Orlando-Fribourg, dans la Messe en Si de JS Bach avec la Chapelle Rhénane. Il chante les Chichester Psalms de Bernstein à Mayence sous la direction de Felix Koch et prête sa voix à la création du mapping vidéo Cold Song des Dominicains de
Haute Alsace.

En 2016, il se produit au Festival Valloire Baroque avec l’ensemble Quintadena ainsi qu’au Festival de Musique Ancienne de Ribeauvillé avec le consort de violes Sestina Consort. Il chante aussi dans l’Oratorio de l’Ascension BWV 11 de JS Bach à Berlin, Francfort et Mayence. Il entame une collaboration avec l’ensemble bâlois Thélème dirigé par JC Groffe.

En 2017, il participe à la tournée européenne de l’EUBO Heaven’s sweetness dirigée par Alfredo Bernardini. Il est soliste dans la reconstitution de la Passion selon Saint Marc de JS Bach (Wiesbaden et Francfort). Il chante aux côtés de Marc Mauillon, avec l’ensemble Les Timbres, au Festival Musiques et
Mémoires. Eva Kleinitz fait appel à lui pour incarner le rôle-titre de Mouton, la nouvelle production jeune public de l’Opéra National du Rhin pour la saison 2017/2018.

En 2018, il poursuit sa collaboration avec plusieurs ensembles tels que Les Métaboles et Thélème. On peut l’entendre dans plusieurs productions de Cantates et de Passions de JS. Bach en Alsace et en Suisse. Cette même année, paraissent deux enregistrements consacrés à JS. Bach : Markus-Passion
(Christophorus Records) et Himmelfahrtsoratorium (Rondeau Production). Le Centre de Musique Baroque de Versailles l’invite à chanter un programme autour du Cantique de Moyse d’Etienne Moulinié à la Chapelle Royale du Château de Versailles.

En 2019, il démarre sa collaboration avec l’ensemble To Be Continuo dans un programme d’Arias de Henry Purcell. Il incarne Bertarido dans une version concert de l’opéra Rodelinda de GF Haendel. A paraître également, avec l’ensemble Thélème, « Amour et Mars » autour de C. Janequin et C. Le Jeune, chez Coviello Classics. Il est régulièrement invité pour les Passions de JS Bach en France et en Suisse. En septembre, il sera à l’Académie Voix Nouvelles de l’Abbaye de Royaumont avec Les Métaboles (Henry Purcell et Jonathan Harvey).

Lien vers le site de Julien Freymuth : http://julienfreymuth.com

Faites le plein de ressources !

Recevez toutes les actualités à destination des paroisses de l’UEPAL.

Restez connectés avec l'UEPAL