22 mars 2020

22 mars 2020 : un jour…

En cette période de confinement,
retrouvez chaque jour, une prière, une musique…
Un moment de foi à vivre tout en restant chez soi.

une prière…

En cette période, où nous devons rester à la maison et donc loin physiquement les uns des autres, nous vous proposons de rester unis symboliquement avec une prière chaque jour.

Proposée par Sophie Letsch, pasteure dans les Hauts de Bruche

En ces temps difficiles si chargés en émotions
où ce qui est en train de se passer
semble irréaliste, inconcevable,
j’accepte ta présence autour de moi.
J’accueille le silence qui me permet de me mettre à l’écoute.
J’accueille la fermeture des magasins
pour me libérer du consumérisme effréné
et des biens matériels.
J’accueille la fermeture des restaurants
pour apprendre à rechercher la nourriture de l’âme.
J’accueille l’isolement
pour rentrer dans un dialogue avec toi,
dans une présence bien plus belle.
J’accueille les restrictions de mouvement
pour me focaliser sur l’essentiel.
J’accepte ma vulnérabilité et la maladie que tu répands
pour me rappeler du don de la santé
que j’ai si souvent pris pour acquis,
et me rappeler que la douleur fait partie de la vie.

 

Je n’oublie pas de prier, au contraire, je prie sans cesse,

au plus profond de mon cœur et de mon âme.
Oui, je prie en silence.
Je prie pour les malades, pour les familles des malades

et pour les personnes fragiles.
Je prie pour les personnes très angoissées

pour qui l’avenir semble si incertain

et je n’oublie pas les plus démunis.
Je prie aussi pour les commerçants, les artisans,

ceux qui ont dû fermer boutique

et ceux qui devront faire des choix difficiles.
Je n’oublie pas le corps hospitalier,

je les remercie pour leur professionnalisme,

leur dévouement et profonde humanité.

Je remercie tous ceux qui travaillent d’arrache-pied

pour faire en sorte que notre pays fonctionne

pour que nous ayons tous la chance d’être soignés,

nourris et protégés.
Et je pense à tous les parents qui vont devoir concilier

vie professionnelle et vie familiale

le plus souvent dans de tout petits espaces,

je leur souhaite de retrouver une vie familiale attentionnée.

 

Je n’oublie pas que ce temps de confinement

me permet de me rapprocher de Toi Seigneur.
Et au milieu de la tourmente,

je n’oublie pas l’essentiel : GARDER ESPOIR !  

 

d'après une prière envoyée par l'Alliance Biblique Française

une musique…

En ces temps difficiles, marqués par la nécessaire « distanciation sociale », par diverses inquiétudes et par de multiples interrogations, nous vous proposons une pièce de musique par jour à découvrir ou à redécouvrir.
La musique contribue à donner sens à la vie, à se poser et se ressourcer pour affronter un quotidien souvent anxiogène.
Des musiques très différentes les unes des autres seront proposées, accompagnées d’un bref commentaire.
Bonne écoute !
Proposé par le service musique de l’UEPAL

JS. Bach

Passion selon St Jean BWV 245 – Aria Ich folge dir gleichfalls

« Je te suis également avec des pas joyeux et ne t’abandonne pas, ma vie et ma lumière… »

Voici une musique étonnamment lumineuse et joyeuse au cœur de la Passion ! D’emblée, s’installe une ambiance sonore douce et confiante avec les traversos (= flûte traversière baroque, en bois). Puis la voix de soprano, la voix de l’âme confiante, s’élève en imitant fidèlement la ligne ascendante de la basse. C’est un acte volontaire et assuré, un puissant désir de suivre Jésus, le Christ, en direction de la vie et de la lumière. La démarche est en fait profondément paradoxale, car Jésus est sur le point d’être condamné à être crucifié. Mais celui qui sans crainte met ses pas dans les pas de Jésus voit la lumière au bout de la nuit.

Traverser les épreuves dans la confiance

À écouter, à voir : Ich folge dir gleichfalls | J.S. Bach

un cantique…

Recueil « Alleluia » : 45/06 O Jésus, mon frère

 

© Olivier Miche / Unsplash