21 mars 2020

21 mars 2020 : un jour…

En cette période de confinement,
retrouvez chaque jour, une prière, une musique…
Un moment de foi à vivre tout en restant chez soi.

une prière…

En cette période, où nous devons rester à la maison et donc loin physiquement les uns des autres, nous vous proposons de rester unis symboliquement avec une prière chaque jour.

Proposée par Sophie Herrlé, pasteure à Lembach et Sophie Letsch, pasteure dans les Hauts de Bruche

Tu nous aimes le premier

 

Toi qui nous as aimés le premier, ô Dieu,
nous parlons de toi
comme si tu ne nous avais aimés le premier
qu’une seule fois, dans le passé.

 

En réalité, c’est tout au long des jours
et tout au long de la vie,
que tu nous as aimés le premier.

 

Quand nous nous éveillons le matin
et que nous tournons notre âme vers toi,
tu nous devances, tu nous as aimés le premier.

 

Si je me lève avant l’aube et tourne,
vers toi, à la même seconde mon âme et ma prière,
tu me devances, tu m’as aimé le premier.

 

Quand je m’écarte dans les distractions,
et recueille mon âme pour penser à toi,
tu es encore le premier.

 

Pardonne-nous, ô Dieu, notre ingratitude,
ce n’est pas une fois que tu nous as aimés le premier :
c’est chaque instant de notre vie.

 

Sören Kierkegaard

une musique…

En ces temps difficiles, marqués par la nécessaire « distanciation sociale », par diverses inquiétudes et par de multiples interrogations, nous vous proposons une pièce de musique par jour à découvrir ou à redécouvrir.
La musique contribue à donner sens à la vie, à se poser et se ressourcer pour affronter un quotidien souvent anxiogène.
Des musiques très différentes les unes des autres seront proposées, accompagnées d’un bref commentaire.
Bonne écoute !
Proposé par le service musique de l’UEPAL

Roland Engel – Gedult

Roland Engel, chanteur dialectal, nous présente sa chanson :

« En ce jours où, embarqués sur un même navire, nous sommes paradoxalement éloignés les uns des autres, je viens tout simplement à vous pour vous offrir une petite chanson : Gedult qui invite à la patience.

J’en ai écrit le texte il y a quelques années, sur la mélodie d’un vieux cantique allemand (Morgengruss) que Michel Wackenheim, l’archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg, m’a fait accompagner à 6h du matin, un jour de juin 2011 dans la crypte de la dite cathédrale.

J’espère qu’elle vous trouvera préservés.

Et pour ce qui est de la patience, je sais que vous ne serez pas désœuvrés ; qu’un peu de repos, même forcé, pourrait finalement devenir un temps de ressourcement. »

À écouter

Site de Roland Engel

un cantique…

Recueil « Alleluia » : 45/20 Toujours tu es présent, Seigneur

 

 

© Rachel Lees / Unsplash