21 mai 2020

21 mai 2020 : un jour…

Retrouvez chaque jour, une prière, une musique…
Un moment de foi à vivre tout en restant chez soi.

une prière…

En cette période, où nous devons rester à la maison et donc loin physiquement les uns des autres, nous vous proposons de rester unis symboliquement avec une prière chaque jour.

Proposée par Sophie Herrlé, pasteure à Lembach et Sophie Letsch, pasteure dans les Hauts de Bruche

Je te demande Seigneur Dieu

Des mots

Des ancres

Pour l’espérance.

 

Je te demande Seigneur Dieu

De secouer mes jours

De secouer mes nuits

Pour le service des autres et de ton nom.

 

Je te demande Seigneur Dieu

Des questions

Des exigences

Qui me tournent vers la Vie.

 

Isabelle Gerber

Dieu de la vie, nous te prions aujourd’hui
pour les Conseillers Presbytéraux
engagés dans notre Église.
S’ils doivent faire face à l’évolution de la situation
dans leurs vies professionnelles et privées,
ils sont aussi amenés à penser autrement l’Église.
Aide-les à prendre les bonnes décisions,
permettant de vivre de l’Évangile en communauté
tout en prenant soin de chacun.
Seigneur, bénis-les. Seigneur, prends pitié.

une musique…

Dans cette période incertaine, retourner au travail ou à l’école et reconstruire les liens sociaux ne va pas forcément de soi. Jour après jour, le service musique de l’UEPAL vous propose d’écouter une musique pour se détendre, se cultiver, reprendre des forces.

 

Johann Sebastian Bach (1685-1750) :
Lobet Gott in seinen Reichen BWV 11
(Oratorio de l’Ascension)

Comme pour Noël, pour la Passion et pour Pâques, Bach conçoit une musique de grande dimension pour la fête de l’Ascension, vraisemblablement créée en 1735. Le livret emploie des récits tirés de Marc, de Luc et des Actes des apôtres ainsi que des textes poétiques d’auteurs inconnus. Cette grande cantate « Louez Dieu en son royaume » réunit un effectif important : 4 solistes, 3 trompettes, timbales, 2 traversos, 2 hautbois, cordes et continuo. Seuls les récitatifs et le choral (6) ont été composés exprès pour cette œuvre, airs et chœurs sont des reprises d’œuvres antérieures. Le ténor, voix du témoin, assure la narration du texte d’Évangile.

 

1ere partie

  1. Chœur d’entrée : jubilatoire, il reprend la musique de la cantate pour l’inauguration de l’école St Thomas à Leipzig, rénovée en 1732.
  2. 4:39 Récitatif (Ténor) : récit bref de l’Ascension selon Luc
  3. 5:11 Récitatif (Basse) : soupirs, larmes et langueur des disciples devant se séparer de Jésus. Le son piqué des flûtes imite les larmes.
  4. 6:07 Aria (Alto) : supplication de l’alto sur le chant éploré des violons, voudrait retenir Jésus. Cette pièce très profonde deviendra l’Agnus Dei de la Messe en Si.
  5. 13:58 Récitatif (Ténor)
  6. 14:32 Choral : affirme le règne du Christ élevé au-dessus des 4 éléments et des princes de ce monde

2e partie

  1. 16:20 Récitatif (Ténor et basse) : les deux voix représentent les deux hommes en blancs cités dans Actes 1,10-11
  2. 17:11 Récitatif (Alto) : désire voir le Christ revenir au plus vite
  3. 17:45 Récitatif (Ténor)
  4. 18:36 Aria (soprano) : répondant à la langueur exprimée dans la première partie, cet air très poétique avec le dialogue concertant des deux traversos et du hautbois loue le regard plein de grâce du Ressuscité. Le soprano, voix de l’âme heureuse, annonce espérance et réconfort.
  5. 25:49 Chœur final : en grand appareil, ce choral sur la mélodie Von Gott will ich nicht lassen aspire à la parousie. Dansante et concertante, cette musique préfigure la rencontre avec le Christ dans la Jérusalem céleste.

 

A écouter, à voir : Johann Sebastian Bach : Oratorio de l’Ascension BWV 11 –  John Eliot Gardiner

 

Traduction française

 

En lui est la vie nouvelle

 

un cantique…

Recueil « Alleluia », 34/31 Jésus entre dans son règne

Avec accompagnement

 

© Iris / Unsplash